Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Sécurité >

De l’intérêt de la norme pour collaborer

DSIH | D.L, LUNDI 07 AVRIL 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Hervé Schauer est fidèle au congrès de l’APSSIS (1). L’expert international de la sécurité de l’information y participait pour la 3e fois, dans le cadre d’une table ronde consacrée au bon usage des normes ISO dans la sécurité des SI de santé. 

Le patron-fondateur de HSC et conférencier réputé ne se contente pas d’être un promoteur actif de l’ISO 27001, norme qui cadre le management de la sécurité des SI, il en expose l’intérêt avec pédagogie.

Il nous rappelle en premier lieu que les normes ont vocation à «  synthétiser la connaissance humaine ». Il y en a d’ailleurs autant dans le seul domaine de l’informatique que pour toutes les autres activités réunies ! « Ce sont des documents écrits par consensus », qui conduisent à « la moins mauvaise manière de vivre les choses et de travailler », poursuit-il.
Leur intérêt est particulièrement fort en établissement de santé, « marqué par une gouvernance médicale distincte de la direction administrative et où le consensus obtenu par la norme va permettre à ces deux mondes de se comprendre et de collaborer », explique-t-il.
De même, « les normes vont faciliter le cadrage de la relation avec un prestataire, souligne-t-il, et permettre d’imposer des exigences de sécurité ». Sous réserve bien sûr que l’appel d’offres y fasse référence.

Aux novices, il recommande de démarrer par la lecture de l’ISO 27000 qui décrypte tout le vocabulaire nécessaire à la compréhension des questions de sécurité. Des arguments auxquels souscrit totalement Yannick Boucard, directeur du Pôle Santé chez Tibco, qui ajoute : « nous utilisons ces normes pour former nos consultants. Cela garantit aux établissements une démarche homogène, notamment dans le cas où ils changent de prestataires ».

(1)   http://www.apssis.com/#/2014/4416485

 

sécurité, sécurité, schauer, sécurité des si de santé, national, hsc, apssis