Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Equipements >

Un segment d’achat dédié Dictée Numérique et Reconnaissance Vocale à la disposition des adhérents et membres associés du groupement UniHA

DSIH | B.B, LUNDI 14 AVRIL 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La production documentaire des établissements de santé, a vu émerger, en plus des matériels et solutions de dictée numérique, l’utilisation de la reconnaissance vocale. Le groupement UniHA intéressé par ces technologies, a décidé de mettre à la disposition de ses 58 adhérents et des membres associés un marché leur permettant l’acquisition de ces solutions dans des conditions simplifiées, tout en optimisant l’achat. Nous avons rencontré Pascal Foliot, coordonnateur, au sein d'UniHA, de ce segment de marché, qui explique le marché et les bénéfices à attendre d’une telle acquisition. 

DSIH : Le GCS UniHA a pour vocation d’optimiser les achats des 58 établissements et membres associés. Quel est votre rôle au sein de cette structure ?
 
Pascal Foliot : UniHA est un réseau coopératif d'achats groupés, auquel adhèrent aujourd'hui 58 établissements hospitaliers français. Elle est divisée en quinze filières d'achat, elles-mêmes scindées en segments fonctionnels. Au sein de  cette entité, je suis chargé de coordonner et animer le segment "Dictée Numérique et Reconnaissance Vocale" pour la filière "NTIC et SIH".
 
DSIH : Qu’offre ce segment aux adhérents et membres associés ?
P.F. : La possibilité d’acquérir tout ou partie de l’offre de Dictée numérique et Reconnaissance vocale du titulaire du marché : la société ZENIDOC, leur offre incluant toutes les technologies de reconnaissance vocale éditées par le fournisseur leader de solutions vocales : la société NUANCE et le matériel (microphones numériques et kits de transcription Philips) proposé par le fournisseur leader : la  société Speech Processing Solutions.
 
DSIH : Quels sont les motivations et intérêts des hôpitaux à acquérir ces technologies ?
P.F. : Les adhérents et membres associés ont des besoins divers. Certains souhaitent acquérir une solution globale, d’autres souhaitent acquérir un composant de la solution, que ce soit du matériel ou du logiciel. Ces divers besoins s’exprimant essentiellement dans la cadre de la production documentaire au sein du dossier patient, ceci dans un contexte où le déploiement de la dictée numérique dans les établissements est plus avancé que le déploiement de la reconnaissance vocale. 
L’intérêt des hôpitaux à acquérir ces solutions est double, le gain qualitatif (délai de production réduit, réponse adéquate à la réglementation, accès individualisé, gestion des priorités, qualité sonore,..) et le gain quantitatif (dématérialisation, réduction temps de frappe, réduction temps total d’activité secrétaire, absorption accroissement d’activité, …). La dictée numérique apporte ces gains. 
Associé à la dictée numérique, la reconnaissance vocale amplifie ces gains, notamment pour les temps de frappe et temps total d’activité du transcripteur. En autonome, outre la suppression d’erreurs de transcription, la reconnaissance vocale supprime le temps de frappe du transcripteur et permet d’accroitre d’autant plus le gain sur son temps global d’activité.
Dans un contexte économique tendu, nous proposons des solutions qui vont permettre aux établissements de répondre au qualitatif, tout en faisant plus avec des moyens constants. 
 
DSIH : Quelles sont les modalités d’acquisition de ces solutions pour les adhérents et membres associés d’UniHA ?
P.F.: Ces solutions sont proposées uniquement en Centrale d'Achat, Un établissement intéressé doit se mettre en rapport avec la Centrale d’Achat pour signer une convention de mise à disposition du marché. A aujourd’hui, douze établissements ont signé une convention pour acquérir tout ou partie de la solution. 
 
 

reconnaissance vocale, numérique, dictée numérique, nuance healthcare, uniha, production, établissements de santé, ntic, sih, healthcare