Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Territoires >

Journée « le médicament à l'hôpital : l’arrêté du 6 avril 2011 décrypté »

DSIH, VENDREDI 23 DéCEMBRE 2011 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Des conférences courtes et percutantes, des débats de qualité ! Pensée et organisée par VIDAL et DSIH, la journée débat du 15 décembre a tenu ses promesses.Une cinquantaine de participants : Directeur de CH, d’EHPAD, Pharmaciens, Qualiticiens, DSIO, RSI, Experts (juridiques, informatiques, médicaux), Industriels acteurs et impliqués, ont été accueillis pour des débats de qualité par la prestigieuse Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP).

vidal

Maitre Omar Yahia, Avocat au Barreau de Paris et spécialiste en droit hospitalier, fait un rappel du cadre réglementaire avec un focus sur l’actualité 2011 et sur « les 4 principaux axes de l’arrêté Qualité du 6 avril ».

Bertrice Loulière, Pharmacienne et Coordinateur OMEDIT de l’ARS Aquitaine prend le relais et met l’accent sur la nécessité d’un CPOM contenant un volet circuit du médicament pragmatique et ambitieux. « Le CBUM n’est qu’un outil au service d’une politique qui doit être prise en compte par tous les acteurs de la chaine, du prescripteur au patient ».

Le professeur Pascal Le Corre, Responsable de PUI et du Pôle Pharmaceutique au CHU de Rennes, aborde le sujet sous l’angle du Manager de Pôle » qui doit assurer la pertinence et l’efficience du circuit du médicament, dans son ensemble.

Maurice Ventura, Pharmacien et Responsable Produits et Marché Hospitaliers pour Vidal, présente les grandes catégories d’outils disponibles sur le marché (en terme de qualité, de sécurité, d’efficience des flux, d’aide à la décision, de pharmacovigilance, de iatrogénie médicamenteuse…), dont ceux que construit VIDAL avec ses équipes.
Pour conclure cette table ronde, Vincent Trely, DSIO du CH du Mans et Président de l’APSSIS, apporte un retour d’expérience sur l’informatisation du circuit du médicament au CH du Mans. « Le progiciel PHARMA est déployé depuis 2 ans sur la Dermatologie, à l’UCSA, en Médecine Gériatrique et dans quelques mois, sur les 600 lits d’EHPAD. Exigence de haute disponibilité, formation des personnels, relations de qualité avec l’éditeur, écoute permanente des utilisateurs font partie des facteurs clés de succès de tels déploiements. »

Lors du déjeuner-débat, Dominique Lehalle, journaliste et animatrice de la journée, pilote des échanges de qualité qui convergent vers 2 axes de discussion : le rôle de la Qualité dans les processus médicaments et la qualité des rapports humains entre les acteurs comme clé du succès d’un projet d’informatisation.

Troisième temps fort de la journée, le Docteur Jean-François Forget, Directeur Médical et du Développement chez VIDAL, revient sur la transformation d’un ouvrage papier qu’était le support Vidal en un outil d’aide à la décision moderne et intégré, puis aborde les leviers positifs des processus d’informatisation sur un établissement. « L’objectif étant la diminution significative des « évènements indésirables (de l’ordre de 10%, toutes complications confondues) et interactions médicamenteuses, sources de stress majeur de la chaîne du médicament, de la prescription à l’administration ».


la suite dans notre magazine dossier « le médicament à l'hôpital : objectif qualité »

vidal, ehesp, médicament, médicament, iatrogénie, lehalle, vincent trely, pui, cpom, pharmacovigilance, apssis, ehpad, dsio, dsih, rsi, circuit du médicament, informatisation