Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Territoires >

La FHP, un acteur majeur au coeur des réformes

DSIH, MARDI 27 DéCEMBRE 2011 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La Fédération de l’Hospitalisation Privée regroupe 1 100 cliniques et hôpitaux privés qui assurent chaque année la prise en charge de 8 millions de patients. 147 500 salariés travaillent dans les établissements de santé privés et plus de 40 000 médecins y exercent. Les cliniques et hôpitaux privés prennent en charge : près de 60 % des interventions chirurgicales et près de 70 % de la chirurgie ambulatoire en France, près d’une personne sur deux atteintes d’un cancer, un accouchement sur quatre, près de 20 % des hospitalisations psychiatriques et un tiers des soins de suite et de réadaptation.

DSIH : En tant qu’experts des questions de gestion de système d’information, quelles sont vos actions auprès des établissements adhérents ?
FHP : Nos équipes suivent depuis plusieurs années les problématiques liées aux SIH et réalisent des actions d’information auprès des adhérents. En 2010, un groupe de travail, constitué de professionnels de profils divers, dédié aux SIH a été créé pour traiter des problématiques liées au DMP, au déploiement des SIH, au recueil des bonnes pratiques et au suivi des évolutions du secteur dans ce domaine, qui connaît de profondes mutations
sous l’impulsion des programmes Hôpital 2012 et, bientôt, Hôpital numérique, de l’action de l’ASIP et de la nécessaire coordination des soins et partage de l’information pour l’amélioration de la prise en charge des patients.

DSIH : Les différentes réformes de la Santé et de l’organisation des systèmes de soins en France ont certainement eu des conséquences sur votre activité. Quelles sont les évolutions qui ont occasionné le plus de questions de la part de vos adhérents ?

FHP : Depuis de nombreuses années, nous notons une volonté, notamment des groupes, de se doter de structures SI centralisées. Cette évolution va dans le sens de l’histoire qui incite à mettre en place des SIH interopérables et mutualisés, y compris au sein de la majorité de nos établissements non regroupés. En effet, des projets de mutualisation entre établissements indépendants sont actuellement à l’oeuvre sous l’impulsion du plan Hôpital 2012. L’amorçage du DMP pose encore de nombreuses questions quant
aux modalités d’utilisation. Autour de cet outil qui représente l’un des axes du développement des SIH, de nombreuses problématiques importantes restent encore en suspens, telles que le recueil du consentement du patient pour le DMP, la réécriture du décret confidentialité ou encore les modalités d’application du dispositif de marquage des prescriptions hospitalières exécutées en ville, pour lequel nous n’avons pas obtenu de
réponse pour nos adhérents. Le dossier de l’informatisation du circuit du médicament a constitué également un enjeu important.

DSIH : Qu’avez-vous mis en place pour y répondre ?

FHP : Pour mieux accompagner nos établissements dans les évolutions
réglementaires et anticiper les chantiers à mener, nous multiplions les échanges avec les services de la DGOS, au cours desquels nous sommes informés des futures évolutions et nous abordons les difficultés rencontrées pour les réformes en cours. Ce qui nous permet d’informer
nos adhérents sur les futures problématiques, démarche dont nous nous félicitons. Dans les prochains mois, nous souhaitons capitaliser sur les bonnes pratiques observées au sein de divers établissements afin de proposer un livrable à nos adhérents sur le volet déploiement SIH.
Nous apporterons une vigilance toute particulière à la mise en oeuvre du plan Hôpital numérique afin que l’attribution des subventions s’effectue avec équité et transparence : en effet, si nous nous réjouissons de la démarche annoncée d’un financement des projets à l’usage, les contraintes
financières majeures pesant sur le système de santé laissent craindre une incapacité à assurer l’accompagnement de tous les projets répondant aux critères du cahier des charges et il serait inacceptable de revenir à un système discrétionnaire d’attribution des moyens.

fhp, sih, dmp, numérique, asip, hopital, cliniques, ambulatoire, établissements de santé, médecins, cancer, pra