Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Territoires >

Exposition aux radiations en radiologie : Interop’santé, veut promouvoir la libre circulation d’informations sur la dose

DSIH, MARDI 03 JANVIER 2012 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le groupe de travail Interop’Santé Radiologie au sein Interop’Santé, association fédérant les acteurs de la modernisation et de la standardisation des systèmes d’information de santé a établi sa liste de chantiers prioritaire pour 2012. Parmi ces derniers, Interop’Santé a décidé de traiter la question de la gestion de l’information sur la dose via le profil IHE REM.

e profil d’intégration IHE « Radiation Exposure Monitoring » (REM) réalisé par la Société Française de Radiologie (SFR), permet d’automatiser et de systématiser la collecte et la distribution d’information sur la dose d’exposition envoyée à un patient à l’occasion d’un examen d’imagerie irradiant. Lancé en 2009, ce profil est aujourd’hui fonctionnellement
mature, mais Interop’Santé souligne qu’il reste encore trop peu déployé : la récupération de l’information de dose, depuis les modalités déployées sur le terrain pose notamment encore problème. Pourtant, le suivi de dosimétrie patient et sa mention dans le compte-rendu d’examen est une obligation légale depuis la publication de la directive Euratom 97/43 et sa transposition en droit français. Les radiologues ont également besoin de cette information pour s’engager dans des démarches de qualité et d’optimisation de dose dans le cadre de leur pratique.
A l’issue d’une première réunion de travail qui a rassemblé une vingtaine de participants (radiologues, et éditeurs de systèmes d’information), le groupe de travail Interop’Santé Radiologie a pointé la nécessité de promouvoir le standard auprès de l’ensemble des acteurs concernés par la gestion de l’information de dose ainsi que de définir les besoins liés à
l’exploitation de cette information. Une feuille de route sera proposée dès janvier pour engager les travaux.

Gérard Domas, président d’Interop’Santé déclare : « Le suivi et la gestion de l’information de dose est un enjeu qualitatif majeur pour les centres d’imagerie médicale et qui concerne l’ensemble de la chaîne de production de l’imagerie, depuis la modalité sur laquelle est réalisée l’examen, jusqu’à son inclusion dans le dossier médical du patient, dans les tableaux
de bord des centres d’imagerie, voir dans des registres de suivi de dose.

Si les règles, et notamment le profil REM, sont aujourd’hui définies pour rendre tout cela possible, il reste à mettre autour de table l’ensemble des acteurs concernés (Radiologues, constructeurs de modalités, éditeurs de SIR et de PACS) pour assurer la promotion du standard et soutenir la mise en oeuvre des projets de terrain. Nous invitons donc tous les acteurs concernés et qui le souhaitent, à rejoindre ce groupe de travail. »

A propos d’Interop’Santé :

Interop’Santé, association régie par la loi de 1901, a été créée en 2009 et procède du regroupement de plusieurs organisations qui oeuvrent chacune, et depuis de nombreuses années, pour la standardisation des échanges informatiques dans le domaine de la santé : HL7

France (Health Level 7), HPRIM (Harmoniser et Promouvoir l’Informatique Médicale) et IHE (Integrating the Healthcare Enterprise).
Interop’Santé rassemble ainsi, aujourd’hui, près de 200 adhérents, qui sont à la fois des acteurs du secteur des systèmes d’informations (éditeurs, intégrateurs, consultants,…), des utilisateurs (établissements et professionnels de santé et du secteur médico-social, ordres et syndicats professionnels,…) et des représentants des pouvoirs publics, d’organisations de standardisation et sociétés savantes.

www.interopsante.org

Contact Presse
Aromates Relations Publiques
Stéphanie Lefebvre – Oustry
01 46 99 10 83 - slefebvre@aromates.fr

radiologie, interop’santé, ihe, sfr, dossier médical, radiologues, patient