Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

La santé au cœur de la politique industrielle de la France

DSIH l Damien Dubois, LUNDI 23 JUIN 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Cinq nouveaux plans du programme Nouvelle France Industrielle ont été adoptés le 18 juin lors du 4ème comité de pilotage ; dont trois dans le domaine de la santé.

Le sanitaire est au cœur du programme gouvernemental de réindustrialisation Nouvelle France Industrielle. Trois de ces plans concernent directement ou partiellement la santé : Hôpital numérique, Dispositifs médicaux et nouveaux équipements de santé et Objets connectés.

L’hôpital numérique
Les dépenses de santé augmentent, du fait notamment de l’allongement de la durée de vie. En parallèle, les budgets hospitaliers sont de plus en plus serrés. Ce plan hôpital numérique se centre sur la télémédecine et le Big data comme outils de qualité des soins, dans un cadre sécurisé et à moindre coût. Il incitera à la création de nouvelles activités économiques en France via notamment des solutions industrielles de partage de données pour les professionnels de santé et les patients, d’outils de diagnostic et de suivi, particulièrement entre la ville et l’hôpital. 

Dispositifs médicaux et nouveaux équipements de santé
Ce marché domestique des dispositifs médicaux représente 11% du PIB. Il est estimé entre 200 et 300 milliards d’euros au niveau mondial. Le plan vise donc à promouvoir l’innovation ainsi qu’à accompagner et accélérer le développement des start-up MedTech, consolider les PME et les industries de taille intermédiaire (ITE) du secteur et à rapprocher les entreprises leaders en France autour de projets communs. Les secteurs à haute valeur ajoutée et à forte croissance devraient être privilégiés : l’imagerie médicale et la e-santé.

Objets connectés
Le troisième plan adopté mercredi concernent les objets connectés qui entrent progressivement dans le quotidien de tout à chacun. Les applications et les répercussions dans le domaine du bien-être et de la santé sont nombreuses. Le plan se donne pour objectif de valoriser, notamment à l’international, les innovations technologiques made in France. Dès 2014, une cité de l’objet connecté devrait s’ouvrir à Angers. Elle rassemblera designers, assembleurs et sous-traitants pour devenir un véritable laboratoire de cette révolution numérique. 

 

numérique, dispositifs médicaux