Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

e-santé : décryptage d’un rendez-vous manqué

DSIH | D.L, LUNDI 07 JUILLET 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

A peine plus de six mois après avoir quitté la direction de l’ASIP Santé, Jean-Yves Robin publie une analyse relativement froide et distanciée des ratés français du numérique en santé (1). 

Hasard du calendrier ?, son livre « L’urgence numérique », sous-titré « Faire de la France un leader de l’e-santé », est paru la même semaine que le discours de la ministre, Marisol Touraine, cadrant le projet de loi de santé pour 2015. Or l’ouvrage de l’ex directeur ressemble avant tout à un plaidoyer vigoureux pour une véritable gouvernance de l’e-santé en France, principal échec des ministres successifs depuis dix ans. Il aimerait être rassuré et voir dans l’actuelle Stratégie Nationale de Santé « les germes (…) d’une possible mobilisation du numérique au service de la santé ».

Faute d’avoir été écouté - ou compris – en son temps par une classe politique dont il souligne la « faible appétence (…) pour les questions scientifiques et technologiques [qui] trouve son apogée sur la question du numérique en santé », Jean-Yves Robin ne se prive en tout cas pas de transmettre une forme de testament managérial en quelque 200 pages de recommandations.

Il passe toutes les facettes de la e-santé au crible : de l’informatisation de la production de soins en milieu hospitalier à la télémédecine, des promesses de l’open data en santé à celles d’une politique industrielle qui doperait l’économie française, ou encore des exigences d’urbanisation des SI en santé à la nécessité de mettre en place une politique de « qualification » des solutions logicielles. La plupart de ses chapitres se concluent par une synthèse de ce qui constituerait à ses yeux des leviers à actionner pour une contribution efficiente du numérique à la transformation de notre système de santé. On retiendra toutefois de son ouvrage un message central, qu’il soit explicite ou formulé en creux : la France risque toujours de manquer son rendez-vous, pourtant prometteur, avec l’e-santé tant qu’elle n’affichera pas de stratégie portée politiquement et d’objectifs clairs ! C’est en quelque sorte un appel à l’audace et au courage politique que son auteur a voulu à lancer ici.

 

(1)   http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&isbn=978-2-343-03989-3

 

production, numérique, jean yves robin, hospitalier, data, télémédecine, asip, informatisation, open data, open data en santé