Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Dossier patient >

STERENN, la plateforme collaborative au service des bretons

DSIH | B.B., LUNDI 18 AOûT 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Afin de répondre aux besoins d'une population fortement rurale ou âgée, le GCS e-santé Bretagne a lancé sa plateforme de télémédecine Sterenn. La génèse de ce programme, qui se veut avant tout un outil métier, a impliqué la communauté médicale, en mettant l'accent sur la communication interdisciplinaire et la collaboration des professionnels au service des patients.

Le GCE e-santé Bretagne lance, en cet été 2014, sa solution de télémédecine régionale, destinée à développer la téléconsultation, la téléassistance ou la téléexpertise. STERENN, c'est son nom, s'articule autour de huit projets pilotes, sélectionnés en amont par l'ARS Bretagne pour être déployés aux premières heures de la plateforme. 23 établissements y sont impliqués, de spécialités diverses telles que Médecine Chirurgie Obstétrique (MCO), Soins de Suite et Réadaptation (SSR), psychiatriques ou EHPAD, ainsi que des professionnels de santé libéraux. Les possibilités de prise en charge sont ainsi très larges et ciblent les populations rurales et âgées en particulier.

Cibler les populations rurales ou âgées
Ainsi, autour du CHU de Rennes TELEFIGAR propose des téléconsultations et téléexpertises en gériatrie, neurologie, dermatologie ou diabétologie aux résidents de 3 EHPAD, en collaboration avec le Centre Régional de gériatrie ou le réseau Diabète 35. De même que le programme TELEHPAD qui regroupe deux établissements hospitaliers publics, un SSR et deux hôpitaux psychiatriques et cinq EHPAD pour des consultations de psychiatrie, cardiologie, neurologie ou dermatologie. Enfin, outre le projet Télédiabéto du CHU de Brest sur le champ du diabète gestationnel, trois autres projets concernent la prise en charge de la psychiatrie ou de la cicatrisation des plaies notamment.

L'importance de la communication interdisciplinaire au niveau régional
On l'aura compris, Sterenn a pris le parti d'impliquer les professionnels de santé, des comités médicaux thématiques ayant, en amont, défini les périmètres cliniques afin de coordonner les activités de télémédecine dans les spécialités évoquées plus haut et les besoins de communication interdisciplinaire, sur la forme et le contenu des échanges. Ce projet se veut également un outil de protocolisation et de formation permettant à tous les acteurs concernés de promouvoir leurs activités communes au niveau régional. La plateforme permettra, entre autre, la gestion des demandes et rendez-vous, la communication par visioconférence ou audioconférence, l'échange d'images ou de vidéos, ou la gestion des comptes-rendus et de la facturation.

Le champ de ces activités devrait, à partir de 2015, s'étendre à d'autres acteurs et spécialités afin de toucher un bassin de population plus important.

 

 

télémédecine, e santé, gcs, ehpad, chu, ssr, diabète