Vous êtes dans : Accueil > Actualités > International >

Vers une interopérabilité européenne des SI de santé…

DSIH | D.D., MARDI 26 AOûT 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le projet European Patients Smart Open Services (epSOS) visait à tester des services sécurisés et de haute qualité de e-santé permettant l'échange de données des dossiers médicaux électroniques et de e-prescriptions entre les pays européens transfrontaliers. 25 pays ont participé à epSOS qui s’est terminé fin juin.

L’ASIP Santé qui a mis en place le projet pour la France se réjouit de l’engagement et du travail collaboratif des pays participants au projet qui a permis de franchir un grand pas vers l’interopérabilité européenne des SI de santé. Les premiers résultats notables concernent la définition de bases solides pour les services pilotes en termes de gouvernance, cas d'utilisation, contenu des données, sémantique, spécifications, architecture, mécanismes de contrôle, etc. 

16 services pilotes
L’opération pilote à grande échelle a concerné deux services transfrontaliers : Patient Summary et ePrescription. En phase test, ces services ont été utilisés par les professionnels de santé pour des citoyens en déplacement à l’étranger (touristes, professionnels, frontaliers, expatriés, étudiants ou résidents étrangers). La seconde phase est l’évaluation sur l’intérêt du projet pour les professionnels de santé et pour les patients, les impacts sur la pratique des professionnels de santé et sur la qualité des soins.
De manière concrète, 16 services pilotes epSOS ont été rendus opérationnels au cours du projet. Ce qui est un bon indicateur de la dynamique européenne autour de l'interopérabilité en e-santé. 
Son principe est posé dans la Directive (2011/24/UE) sur les soins transfrontaliers. Plusieurs projets européens vont d’ailleurs s’appuyer sur epSOS (eHealth Network, EXPAND) même si la mise en œuvre de e-services transfrontaliers de santé reste, dans une large mesure, une prérogative nationale.
 
Nouvelle communauté open source
Par ailleurs, le projet epSOS a donné naissance à une nouvelle communauté open source européenne, la Communauté OpenNCP. Elle a joué un rôle important dans le développement de logiciels open source pour soutenir les implémentations nationales. Elle a préparé une feuille de route pour de futurs développements et a l'intention de rester active.
 
 

interopérabilité, patient, e santé