Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Quand informatique rime avec pragmatique

DSIH, DL, LUNDI 22 SEPTEMBRE 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Des exemples de développements informatiques au service des pratiques soignantes et de la sécurité de prise en charge des patients, la Clinique Pasteur de Toulouse en a à revendre.

Invité à en témoigner lors de la conférence « Santé connectée » du 18 septembre dernier (1), Olivier Geoffroy, son directeur technique et logistique a, en plus, montré qu’il n’avait, le plus souvent, pas eu besoin d’investir des fortunes. Ainsi, l’administration des poches de chimiothérapie est contrôlée via une solution, sur tablette, qui permet de rapprocher identification du patient et numéro de la poche. De même, les brancardiers ont un iPod à disposition afin de faciliter le suivi de leur activité tout en observant les bonnes pratiques d’identito-vigilance. La lutte contre les bactéries multi résistantes a aussi fait l’objet d’une application qui permet d’informer le personnel hôtelier des besoins en bio nettoyage. A la clinique Pasteur, la liste s’allonge chaque année de nouvelles fonctionnalités qui répondent à des besoins très concrets.

L’établissement n’a pas non plus manqué de sortir de ses murs ces dernières années. Côté télémédecine, Olivier Geoffroy cite l’organisation de consultations à distance avec les Ehpad, une fois par semaine, dans le but d’assurer le suivi des plaies en évitant de déplacer les malades. Reconnue comme leader en cardiologie, la clinique offre désormais un suivi par télécardiologie des patients équipés de défibrillateurs. Elle a développé la téléformation, via la diffusion de vidéos depuis le bloc chirurgical.

Pas question de s’arrêter en si bon chemin. « L’avenir, c’est le service aux patients », lance Olivier Geoffroy. Il remarque que les progrès dus aux TIC ont avant tout profité aux professionnels et aux établissements jusqu’ici. « Nous avons surtout pensé à nous ! Il est tout de même surprenant que très peu d’établissements offrent la possibilité de réaliser une pré admission en ligne … alors que la moindre compagnie aérienne délivre ses cartes d’embarquement à domicile ! ».

On doit tout de même noter que la clinique, qui fait partie des précurseurs avec l’ouverture d’un « Espace patient » (de pré admission et d’échange avec les praticiens), est relativement atypique dans le paysage. Ses médecins / actionnaires réinjectent en effet systématiquement les dividendes dans l’outil de travail et n’ont jamais hésité à investir dans l’informatique sur fonds propres.

(1)  http://www.lesechos-events.fr/co/catalogue/conferences/sante/esante-telemedecine-numerique-sant.html

 

télémédecine, ehpad, chimiothérapie, sih, santé connectée, clinique, prise en charge des patients, sécurité, admission