Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Circuit du médicament >

Computer Engineering et RESIP promis à la certification LAP-H

DSIH, B.B, LUNDI 22 SEPTEMBRE 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La collaboration entre les équipes de Computer Engineering et de RESIP devrait, dans un futur proche, permettre à Pharma 5.4 d'obtenir la certification LAP-H de la HAS. Une juste récompense pour deux éditeurs attachés à la qualité de la prise en charge des patients.

La certification des Logiciels d’Aide à la Prescription Hospitalier (LAP-H), confiée par la loi à la Haute Autorité de Santé (HAS), et qui devra être généralisée au 1er janvier 2015, a pour objectif de vérifier que les logiciels de prescription respectent un certains nombres de critères, nécessaires à une bonne sécurisation de la prescription hospitalière. 

Qualité de prescription, ergonomie et efficience
Les objectifs attendus de cette certification sont l’amélioration de la qualité de la prescription, la facilitation du travail des équipes médicales et la diminution du coût du traitement tout en maintenant le niveau de qualité.Ces critères portent sur les modalités et possibilités de prescriptions, la sécurité de la saisie, l’accès aux produits compris dans le livret thérapeutique et hors livret. Sont également pris en compte les prescriptions en Dénominations Communes (DC) et les contrôles des prescriptions en liaison avec une base de données sur le médicament.

Pharma 5.4, une évolution taillée pour la certification LAP-H
La prise en compte des critères de certification a nécessité un certain nombre d’évolutions de l’application Pharma, tant pour la partie prescription hospitalière que pour la partie rédactionnelle des ordonnances de sortie. Ces évolutions sont intégrées dans la version 5.4 de Pharma. Le processus de certification, portant en partie sur l’analyse de la prescription, nécessite l’utilisation d’une Base de Données sur le Médicament (BDM) agréée par la Haute Autorité de Santé.Pour les éditeurs qui, comme Computer Engineering, travaillent avec plusieurs bases de données, la certification doit être passée avec chacune des bases de données utilisées.

La collaboration avec RESIP devrait bientôt être certifiée
Après une première certification obtenue en juin 2014, les équipes de Computer Engineering travaillent avec les autres éditeurs afin d’obtenir la certification avec les 4 bases agrées. Le processus est engagé avec un second partenaire, RESIP, qui édite la BDM Claude Bernard. Cette dernière développe des fonctionnalités toujours plus ergonomiques et sûres, qui lui permettent d’envisager avec confiance les résultats de cette évaluation. Les travaux de collaboration menés depuis plusieurs mois entre les équipes des deux éditeurs devraient très prochainement aboutir à une certification LAP-H en bonne et due forme.

Les évolutions liées à la certification complètent les évolutions régulières de l’application Pharma et concourent à l’amélioration continue de la sécurisation et de l’optimisation de la prise en charge thérapeutique des patients.

 

 

engineering, resip, computer engineering, lap, pharma, logiciels, hospitalière, hospitalier, has, prise en charge des patients, livret , thérapeutique, haute autorité de santé, médicament


VIDAL