Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Circuit du médicament >

Sécurisation de la PDA : les réponses de l’automatisation

DSIH,D.G., LUNDI 20 OCTOBRE 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Si le circuit du médicament est automatisé dans la grande majorité des établissements, sa sécurisation reste un enjeu de taille. « Les préparateurs en pharmacies hospitalières gèrent les traitements hebdomadaires de 30 patients en 3 heures en moyenne, tout cela sous forme de dispensation nominative » explique Thierry Ravel, responsable des relations hospitalières et commerciales du groupe MLS Technologies. 

« Devant l’extrême concentration que ce geste requiert, la profession reconnaît elle-même qu’il est source d’erreurs. La robotisation se pose en soutien» continue-t-il.

De la prescription à l’administration des prises, les systèmes robotisés du groupe MLS Technologies offrent des solutions efficaces, en appui aux équipes. Les échanges de données de prescription permettent une grande flexibilité entre les logiciels de gestion et ceux d’aide à la prescription. La société adhère à l’association réseau Phast et utilise le standard PN13/SIPh 2v2 pour la réalisation des interfaçages entre le SI de l’hôpital et le logiciel EUREKA.

La maintenance est simplifiée et la plupart des interventions se gèrent par téléassistance ou télémaintenance. « Nos équipes sont dimensionnées pour répondre aux sollicitations des pharmaciens, grâce à des experts de tous types : techniciens, hotliners, ingénieurs mécaniques et ingénieurs développeurs structures, administrateurs de réseaux, agents techniques d’intervention sur site,… » détaille Thierry Ravel. « De plus en cas de pannes bloquantes, une intervention sur site est prévue dans un délai de quelques heures sur l’ensemble du territoire national » continue-t-il.

Dès 2015, leur dernière innovation, un automate multi-plateaux, permettra d’anticiper la préparation des fractions de comprimés qui nécessite une attention particulière. « Nous avons voulu la sécuriser en proposant une solution logique et simple. Ce sera un véritable gain à la fois en termes de sécurité, de qualité et de productivité » affirme Thierry Ravel.

En attendant, leurs clients peuvent déjà profiter de services complémentaires à l’installation d’automates. Du système e-vision qui permet un contrôle par caméra optique au service de traçabilité pour l’administration médicamenteuse par le personnel infirmier, de nombreuses options s’offrent à eux pour garantir toujours plus la sécurité des patients.

médicament, circuit du médicament, logiciel, dispensation, sécurité