Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Circuit du médicament >

L'accompagnement VIDAL, essentiel pour la certification du moteur de prescription d'OSIRIS de Corwin

DSIH, BB, LUNDI 01 DéCEMBRE 2014 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

En 2011, Anne-Laurence Archer-Touvier a suivi l'élaboration de la loi sur la certification des LAP alors qu'elle travaillait au sein du Ministère de la Santé à la DGOS. Ayant récemment rejoint l’équipe de direction du groupe Evolucare, elle a participé à sa mise en œuvre en tant qu’éditeur. Elle nous fait part des fonctionnalités permettant aux logiciels OSIRIS et ECS d'être maintenant certifiés et loue la disponibilité des équipes VIDAL pour leur rôle d'accompagnement tout au long du processus.

La loi de décembre 2011 fait état d'une obligation, pour les éditeurs de logiciels de santé, de faire certifier leurs solutions d'aide à la prescription (LAP) par la Haute Autorité de Santé (HAS). Et même si le décret d'application de cette loi n'a été publié qu'en cette fin novembre 2014, Evolucare Technologies n'a pas attendu pour travailler sur ce thème.

L'élaboration de la loi étudiée au sein du Ministère
Pour Anne-Laurence Archer-Touvier, l'ensemble des critères retenus pour cette évaluation nécessitait un travail de fond des éditeurs de LAP, mais aussi des bases de données médicamenteuses (BDM). "Lors de la promulgation de ladite loi, je travaillais au Ministère de la Santé, précise-t-elle. J'ai pu ainsi apprécier le cheminement de la réflexion de la HAS quant à l'esprit de cette certification même si je regrette qu’elle ne prenne pas en compte l’intégralité du circuit du médicament. Il s'agit de s'assurer que les LAP remplissent toutes les conditions de qualité, de sécurité et d’ergonomie pour la pratique des professionnels ; mais le volet économique est également très important, via l'obligation d’utiliser la Dénomination Commune (DCI) des médicaments. Ces derniers sont reconnus, non plus sous leur nom de marque, mais plutôt de par la molécule qu'ils contiennent, ce qui sera en faveur de la généralisation des produits génériques."

L'équipe VIDAL essentielle dans son rôle d'accompagnement
Le moteur de prescription d’OSIRIS (Groupe EVOLUCARE), version 2.28, certifié par essai de type par l’organisme certificateur SGS ICS, répond aux critères de juin 2012 de la HAS. Dans le processus de préparation, VIDAL a joué un rôle primordial. "Je tiens à remercier l'équipe VIDAL, et notamment Bernard Deregnaucourt, pour son accompagnement tout au long de notre chantier de certification, souligne Anne-Laurence Archer-Touvier. Que ce soit pour le décodage des items de certification, le passage des scénarios, ou leur présence le jour de l'examen par l'organisme évaluateur, ils ont fait preuve d'une grande disponibilité. Leur participation étape après étape à l'élaboration de notre projet nous a permis d'éliminer toute erreur éventuelle, et d'aborder cette échéance avec sérénité. Elle a également autorisé une exploitation particulièrement avancée de la base VIDAL, assurant aux utilisateurs OSIRIS et ECS une pratique de la prescription combinant qualité, sécurité, ergonomie et économie tout à fait conforme aux recommandations des tutelles". Le serveur de prescription d'OSIRIS a été certifié avec ses deux BDM en octobre 2014. Afin de répondre aux attentes de plus de 1200 sites clients, le Groupe Evolucare Technologies a certifié dans la foulée ses logiciels avec la Base Claude Bernard.

vidal, lap, evolucare, has, logiciels, dgos, certification des lap, sécurité