Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Dossier patient >

Computer Engineering étend les fonctionnalités de sa solution Soins

DSIH,BB, MARDI 06 JANVIER 2015 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Fruit d’une collaboration permanente avec les acteurs sanitaires, la version 5.5 de Soins apporte plus d’ergonomie et de sécurité au dossier patient. Elle applique automatiquement les nouvelles dispositions législatives et comprend des outils de gestion des soins adaptés aux pratiques des soignants.

Le bon fonctionnement d’un établissement de santé nécessite de sécuriser et d’optimiser la prise en charge thérapeutique du patient. Avec Soins, de Computer Engineering, ils disposent d’un outil répondant de manière simple et efficiente à toutes les fonctionnalités du dossier de soins des patients, depuis les actes de soins jusqu’aux prescriptions, en passant par le circuit du médicament, le suivi des dispositifs médicaux, la pancarte, les transmissions ciblées ou la planification des soins.

Un dossier patient plus ergonomique et sécurisé
La version 5.5 de l’application Soins étend les fonctionnalités de cette solution et en améliore l’ergonomie dans tous les domaines de la prise en charge des patients. Les praticiens et les soignants peuvent gérer désormais de manière plus simple les prescriptions et protocoles d’actes de soins, les protocoles de gestion combinée des médicaments et des soins, ou les préférences de soins. La version 5.5 propose également une nouvelle pancarte patient ainsi qu’une ergonomie originale de la présentation des paramètres physiologiques des patients. Elle favorise la priorisation des transmissions ciblées, avec des alertes visuelles pour sécuriser les traitements, et permet la gestion de cibles préférentielles par service.

Les nouvelles réglementations mises en œuvre automatiquement
Computer Engineering édite également l’application Pharma qui, avec son module Soins, prend en charge dans ses dernières versions les nouvelles obligations réglementaires au 1er janvier 2015 sur le champ du circuit du médicament, à savoir la certification des Logiciels Hospitaliers d’Aide à Prescription (LAP), selon les critères de la HAS, et l’obligation de prescription en Dénomination Commune ou en Dénomination Commune accompagnée du nom de marque entre parenthèses, pour les médecins. Les dernières versionsde l’application permettent la mise en œuvre immédiate de ces règles, sans changement des habitudes des équipes soignantes, tant pour les prescriptions intra-hospitalières que pour les prescriptions de sorties.

Le fruit d’une collaboration permanente avec les acteurs sanitaires
De plus, les fonctions de gestion des traitements d’entrée et de la conciliation médicamenteuse permettentaux équipes médicales et pharmaceutiques de sécuriser et d’optimiser la prise en charge médicamenteuse des patients sur l’ensemble de leur parcours de soins, indifféremment à l’hôpital ou en ville. Toutes ces évolutions sont le fruit de la collaboration permanente entre les équipes de Computer Engineering et les utilisateurs de ses solutions, parmi lesquels les prescripteurs, les soignants, cadres de santé, les pharmaciens et préparateurs en pharmacie, ainsi que l’ensemble des paramédicaux.

Dans un contexte toujours plus évolutif, les solutions de Computer Engineering s’adaptent aux pratiques soignantes et interviennent au plus près du parcours de soins des patients et des besoins des établissements de santé. 

engineering, computer engineering, hospitaliers, logiciels, patient, dossier patient, sécurité, parcours, circuit du médicament, médicament, pancarte, planification


VIDAL