Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Gestion et Finance >

Un tableau de service formalisé avec AgileTimeTM

Propos recueillis par Bruno Benque, LUNDI 13 AVRIL 2015 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Afin d'aider les établissements de santé publics à répondre aux contraintes réglementaires liées à l'organisation du temps médical, EquiTime édite AgileTimeTM, une plateforme générant un tableau de service. Loïc Pavageau, Responsable produit pour EquiTime, nous en trace les contours.

DSIH : La gestion du temps médical est une préoccupation majeure aujourd'hui dans les établissements de santé publics. Quelles sont les contraintes réglementaires sur ce point ?
Loïc Pavageau : L'arrêté du 8 novembre 2013 les oblige désormais à formaliser les temps de travail des praticiens, notamment sur ce que l'on appelle les temps additionnels d'astreinte et de garde. Ces derniers doivent générer des demi-journées récupérées ou payées en sus. D'autre part, la loi contraint les structures publiques à éditer des tableaux de service, aux moyens de documents synthétiques informatisés, afin d'optimiser le temps de présence des médecins.

DSIH : Quelles sont les apports d'AgileTimeTM pour répondre à ces besoins spécifiques ?
L.P. : AgileTimeTM est une solution qui génère un tableau de service dans lequel les responsables des Affaires Médicales (AM) éditent un planning prévisionnel de présence des médecins, par pôle ou par unité fonctionnelle. C'est une plateforme full web dans laquelle les praticiens eux-mêmes peuvent se positionner sur les tableaux de gardes et astreintes, via leur PC, mais aussi leur smartphone ou leur tablette.

DSIH : Que se passe-t-il si plusieurs d'entre eux s'inscrivent sur le même créneau ?
L.P. : La plupart du temps, ce sont les AM qui arbitrent. Mais ce détail peut être paramétré de façon que, lorsqu'un praticien s'est positionné, le système bloque le créneau afin d'éviter les doublons. Nous travaillons, en outre, à une évolution qui permettra aux praticiens d'agir sur le planning prévisionnel dans sa totalité, les rendant acteurs de leur agenda.

DSIH : Le système est-il adaptable au temps paramédical ?
L.P. : Tout à fait, avec une différence sur le découpage de la journée. Pour les praticiens, les 24h sont découpées en 4, matin, après-midi, nuit 1 et nuit 2, alors que pour les paramédicaux on ne considère que le jour ou la nuit. Nous avons, sur ce point, des demandes d'établissements qui souhaitent mettre en place une synergie AM/RH par une visualisation de la présence de l'ensemble des personnels soignants.

DSIH : AgileTimeTM est proposé en mode licence ou SaaS. Quel est le mode de calcul pour ce dernier ?
L.P. : Le mode SaaS fonctionne en mode récurrent mensuel adapté au nombre de praticiens gérés. On leur fournit une adresse web et un mot de passe à chacun pour qu'ils puissent consulter le tableau et saisir leurs désidératas de gardes et astreintes.

DSIH : Avez-vous des demandes provenant des établissements privés ?
L.P. : De grands groupes de cliniques et d'EHPAD font effectivement partie de nos clients. Notre système les intéresse surtout pour l'organisation des paramédicaux, les praticiens étant la plupart du temps libéraux, ce qui ne justifie pas leur prise en charge.

 

equitime, logiciel, planification, établissements de santé, saas, médecins