Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

L’AP-HP en quête d’innovation

DSIH, DL, LUNDI 08 JUIN 2015 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Plus de 350 personnes (professionnels de santé, patients, ingénieurs, développeurs informatiques et designers) sont attendus le week-end prochain à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière pour un hackaton organisé par l’association What Health (1).

Un hackaton, ça n’est plus vraiment original tant ces événement, destinés à faire collaborer professionnels de santé et développeurs, se sont multipliés ces derniers mois (2)…

Ce qui l‘est plus, avec le concours d’innovation en santé annoncé du 12 au 14 juin, tient au fait qu’il a été précédé d’une série de rencontres, tout au long de l’hiver, pour faire émerger des problèmes rencontrés par les professionnels. C’est à l’occasion de « Cafés », organisés au sein des hôpitaux parisiens depuis le mois d’octobre dernier, que sont nés les projets qui feront l’objet du concours de développeurs, sous les thématiques telles que Chronicité et parcours patient, Pédiatrie ou Urgence et administration hospitalière.

Le hackaton What Health bénéficie, en outre, d’un large parrainage hospitalier et institutionnel. Fédération hospitalière de France, fédération Unicancer et fédération de l’hospitalisation privée, Conseil national de l’Ordre des médecins, Académie de médecine… côtoient des partenaires aussi divers que les écoles d’ingénieurs (Epitech, Efrei), les incubateurs du numérique ou les centres de recherche (Inria).

La remise des prix (15 gagnants) sera d’ailleurs assurée par un trio prestigieux : Axelle Lemaire, secrétaire d'État chargée du Numérique, Claude Évin, directeur général de l'ARS Île-de-France et Martin Hirsch, directeur généralde l'AP-HP.

Les lauréats se verront offrir l’opportunité d’accéder à un accélérateur, le Hub What Health, qui leur permettra de concrétiser les projets et de réussir leur implantation dans le système de santé. Toutes les équipespourront aussi être accompagnées par d’autres structures de la région Île-de-France. Principe adopté par l’association What Health : la propriété intellectuelle d’un projet appartient à l’équipe qui le porte. 

(1)  http://what-health.org 

(2)  Lire par exemple : http://www.dsih.fr/article/1374/le-futur-de-la-sante-s-invente-a-strasbourg.html 

health, directeur, numérique, hospitalière


VIDAL