Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Loghos First : une GAP novatrice pour le monde de l’hospitalisation privée en pleine évolution

DSIH, MVB, LUNDI 22 JUIN 2015 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Dématérialisation, fluidité des processus, outils décisionnels, GED intégrée et bientôt portail d’accès patient sont les atouts de Loghos First. Entretien avec Agnès Azoulai – Directrice CEGI Santé.

DSIH : Vous proposez un logiciel de Gestion Administrative du Patient - Loghos First - aux Etablissements de santé. Quels sont ses axes novateurs, notamment concernant la dématérialisation ?
Agnès Azoulai : Face aux difficultés tarifaires, les établissements de santé sont à la recherche de nouveaux modes d’organisation pour améliorer la qualité à tous les niveaux : soins, accueil, régulation du flux des patients et plus grande fidélisation. L’optimisation des systèmes d’information fournit l’essentiel des solutions.
La nouvelle GAP de CEGI SANTE a été conçue pour répondre à ces défis :

  • moins d’attente des patients à l’accueil et à la sortie,
  • optimisation du circuit et informations fournies en temps réel aux médecins, patients, administratifs…
  • amélioration de la coordination entre le corps médical hospitalier, les médecins de ville, le patient…

Le portail patient, le workflow, la géolocalisation ainsi que la GED (numérisation des documents du patient) constituent le support de ces innovations.

DSIH : Quelles sont les nouvelles fonctionnalités prévues ?
A.A : Le portail patient permettra à ce dernier de se connecter et de remplir les informations nécessaires à son admission. Il pourra y joindre la photocopie de ses documents administratifs, son traitement personnel, accéder à l’ensemble des informations de son dossier médical et également effectuer le règlement de la part qui lui incombe. Les temps d’attente seront ainsi très réduits, la charge du personnel aussi. La généralisation d’envoi de sms et d’email rappelant les rendez-vous et l’ensemble des informations utiles va fortement fluidifier le parcours patient. Notre application fonctionne en mode Web et en mobilité. Elle permettra ainsi l’utilisation des smartphones et des tablettes.

DSIH : La sécurité et la traçabilité sont des éléments stratégiques de votre offre. Ce sont deux exigences majeures du programme Hôpital Numérique. Comment se déclinent-elles dans la solution ?
A.A : Nous traçons toutes les entrées de l’ensemble des utilisateurs sur nos applications et journalisons toutes les modifications opérées sur nos données. Notre système de sécurité incorpore un grand nombre de possibilités de paramétrages. Les exigences Hôpital Numérique y trouvent leurs réponses. Notre environnement est compatible avec les dernières normes de sécurité, comme Open Auth 2.0. Il est ouvert à des sources d’identités externes comme LDAP ou des comptes clouds (Google, Twitter…). Il est multi-organisation, multi-tenant, et propose des possibilités de partitionnement.
C’est le début d’un nouveau monde.

patient, dématérialisation, sécurité, numérique, médecins


VIDAL