Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

CLOé, enfin un LAP certifié pour les HAD

DSIH, BB, MARDI 17 NOVEMBRE 2015 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

L'hospitalisation à domicile (HAD) doit faire face à de multiples contraintes pour optimiser sa gestion. En effet, la distance géographique entre le patient et la structure HAD nécessite de repenser totalement l’organisation de la prise en charge et cela par des applications spécifiques. Il faut dématérialiser, et partager, informations, prescriptions, dispensations, jusqu’à l’administration du médicament. Nous avons rencontré Christel Montauban, fondatrice de la société Soft Santé*, pour nous parler de sa solution Cloé, le seul LAP certifié HAS aujourd'hui pour les établissements HAD.

DSIH : Comment vous est venue l'idée de créer la solution Cloé ?

Christel Montauban : J'ai passé une grande partie de ma carrière professionnelle dans la prestation de santé à domicile, ou je me suis consacrée, durant plusieurs années aux structures HAD. J’ai ainsi pu identifier les nombreuses difficultés dans le parcours patient, les problématiques de communication, de sécurisation et de prescription de médicaments. J'ai donc imaginé une plateforme de mutualisation d'informations pour les soignants et acteurs de la prise en charge à domicile où les soins seraient tracés dans « un cahier de transmission électronique ». Seulement voilà, pour tracer une administration, il faut une prescription... Ainsi donc est né CLOé, logiciel d’aide à la prescription de médicaments.

DSIH : Quelles sont les caractéristiques principales de Cloé ?

C.M. : Cette solution présente trois modules. Tout d'abord, Cloé HAD destiné à sécuriser tout le parcours d’une prescription en HAD publique ou privée, mais également en EHPAD via tablettes et postes fixes. Notre principal défit a été de répondre positivement à toutes les exigences de la certification tout en simplifiant la gestion et la surveillance d’un patient éloigné.
Le second module, CLOé CAB est destiné aux chirurgiens viscéraux souhaitant bénéficier d’un LAP performant tout en impliquant les patients dans leurs suivis en devenant acteur, notamment en chirurgie bariatrique. Nous pensons l’étendre à d’autres spécialités chirurgicales.
Enfin le module CLOé SAS, s'attache à optimiser le suivi et la surveillance des patients en chirurgie ambulatoire et retours précoces. Il est destiné aux Etablissements de soins publics ou privés qui souhaitent optimiser la gestion de leurs lits.
L’ensemble de nos 3 logiciels est proposé en mode SaaS.

DSIH : Cloé est aujourd'hui le premier LAP certifié HAS pour les services HAD. Ce processus a-t-il été difficile pour un éditeur à taille humaine comme le vôtre ?

C.M. : Cela nous a occasionné deux ans de travail intense, il nous a fallut nous immerger dans le monde du médicament avant de pouvoir l’intégrer à notre architecture. Faire de la prescription sécurisée sur un IPAD reste une tache compliquée et je dois ici formuler ma reconnaissance aux intervenants VIDAL, en particulier Olivier Gendre, Yves Ducourneau et Bernard Deregnaucourt, pour leur implication dans l'accompagnement dans ce projet. Nous avons fait évoluer le logiciel ensemble afin qu'il corresponde au plus près aux critères d'évaluation de la HAS. Cloé est aujourd'hui certifié LAP Hospitalier, il gère donc les livrets thérapeutiques.

DSIH : Quelles ont été les contraintes techniques majeures pour vous ?

C.M. : Afficher un nombre important d’informations sur un écran d’Ipad pour répondre aux critères HAS relève du défit. Depuis le début du projet, et dans chacune de ses étapes, nous n’avons jamais perdu de vue que les utilisateurs finaux seraient à domicile, et que l’usage de CLOé les contraindrait à changer leurs habitudes. Il fallait qu’ils puissent dire à l’usage : « qu’est ce que c’est facile, et convivial ! » Nous avons réussit.
L'intégration des API VIDAL sur une application que se voulait multiplateforme (mac, pc, ipads, Smartphones), a multiplié les contraintes. VIDAL nous a, par exemple, fait passer trois audits à blanc afin de vérifier que tous les critères d'évaluation soient respectés. Mais c'est une satisfaction pour nous d'être aujourd'hui le seul LAP certifié pour les HAD.

http://www.softsante.fr 

had, lap, has, patient, médicament, hospitalisation, dispensations, vidal, logiciel