Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Territoires >

GCS Télésanté Basse-Normandie, plus de 100 adhérents ou l’adhésion par les usages ! (Communiqué)

GCS Télésanté Basse-Normandie, JEUDI 19 NOVEMBRE 2015 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

A l’issue de son Assemblée Générale de ce mercredi 18 novembre 2015 validant l’adhésion de 32 nouvelles structures, le GCS Télésanté Basse-Normandie compte 120 membres et franchit le seuil des 100 adhérents. Cette évolution démontre l’intérêt croissant des acteurs régionaux du sanitaire et du médico-social pour l’offre de services e-santé qui se développe et se diversifie.

Créé il y a six ans, en novembre 2009, avec 19 membres fondateurs, le GCS Télésanté Basse-Normandie compte 120 membres répartis en cinq collèges à l’issue de sa dernière assemblée générale du 18/11/2015. Les établissements sanitaires, largement majoritaires à l’origine du GCS, sont aujourd’hui rejoints par les établissements du médico-social et les libéraux qui connaissent les plus importantes augmentations. La répartition par collège est désormais la suivante : collège établissements sanitaires = 46 (+2), collège ville = 10 (+5), collège établissements médico-sociaux = 39 (+16), collège réseaux et structures transverses = 16, collège consultatif = 9 (+2).

Cette évolution exponentielle du nombre de membres (+36% depuis l’AG du 2 juillet 2015) est portée par le développement des usages en Basse-Normandie. Quatre grandes familles de services s’offre aux membres : les services d’infrastructure (Norm@n, em@ge, etc.), les services d’information (service sites dédiés, portail d’information, ROR, ORU, outil décisionnel, etc.), les services de télémédecine (Therap-e : Télé-AVC, Domoplaies, SCAD, Human-e, téléconsultation en US) et les services des systèmes d’information de santé partagés (ViaTrajectoire sanitaire, ViaTrajectoire médico-social, DCC, dossier de coordination, etc.) Cet élargissement de l’offre de services proposée par TSBN répond à la diversité des membres du groupement et de leurs besoins.

A titre d’illustration, la pérennisation du projet Domoplaies en service a amené les EHPAD utilisateurs à rejoindre le GCS TSBN. Les téléconsultations plaies se développent dans ces établissements qui souhaitent continuer à bénéficier du service en devenant membre.

En 2016, la plateforme de télémédecine Therap-e proposera de nouveaux services et la plateforme de coordination et de partage Suiv-e ouvrira ses premiers usages avec la mise en oeuvre du DCC (dossier communicant en cancérologie) et les premiers dossiers de coordination autour du parcours du patient (notamment en éducation thérapeutique). C’est également en 2016 que TSBN proposera à ses membres un marché pour faciliter l’utilisation de la MSSanté. En 2016, la tendance devrait se confirmer : des usages en expansion, pour des utilisateurs de plus en plus nombreux et de nouveaux membres !

A propos du GCS Télésanté Basse-Normandie Créé en 2009, TSBN a vocation à fédérer les acteurs de la télésanté en Basse-Normandie, en favorisant le déploiement des systèmes d’information de santé et en accompagnant la mise en oeuvre de projets de télésanté et de télémédecine en région. Il est la maîtrise d’ouvrage de l’espace numérique régional de santé (ENRS). Il agit avec l’appui de l’agence régionale de santé (ARS), du conseil régional et des conseils départementaux, de la préfecture de région et de l’agence des systèmes d’information partagés de santé (ASIP Santé).

En savoir + : www.tsbn.fr 

télésanté, gcs, gcs télésanté, e santé, télémédecine, dcc