Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Agenda >

OphDiaT, symbole de la modernisation du système de soins

DSIH, LUNDI 19 MARS 2012 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le Prix du Manager public de l’année*, catégorie Établissements de santé, revient en 2012 au réseau OphDiaT (Ophtamologie Diabète Télémédecine) mis en place par l’AP-HP dès le début des années 2000.Il organise en effet, avec 33 sites (hôpitaux AP-HP et hors AP-HP, centres de santé…), le dépistage à distance de la rétinopathie diabétique grâce à l’examen de fond d’œil dont la régularité est indispensable.

Les sites, ouverts pour limiter les difficultés d’accès aux soins des patients, disposent de rétinographes non mydriatiques. La prise de vue du fond d’œil est réalisée par un orthoptiste ou un infirmier. La photographie et les données (médicales et administratives) du patient sont transmises au serveur d’un centre de lecture mutualisé grâce à un accès Internet sécurisé. Ce centre compte 9 ophtalmologistes qui peuvent accéder au serveur depuis n’importe quel ordinateur. Ils gèrent la réception des dossiers selon un planning organisé par demi-journées et renvoient le compte-rendu de diagnostic au site de dépistage concerné. Le site informe ensuite l’ophtalmologiste référent des résultats. « En une matinée, un ophtalmologiste peut ainsi voir 45 dossiers contre 12 sans la télémédecine », précise le Dr Agnès Chabouis, responsable de la télémédecine à la Direction de la politique médicale de l’AP-HP. « Plus de 90 % des dossiers sont traités en moins de 48 heures », ajoute le Pr Pascale Massin, chef du service d’ophtalmologie du Groupe hospitalier Saint-Louis – Lariboisière – Fernand-Widal.
En 2011, 14 477 dépistages ont ainsi été réalisés. Une évaluation dans 4 services de diabétologie a montré que le taux de dépistage est passé de 50 % avant OphDiaT à 73 % un an après sa mise en place.

 

D.L. / d sih

 

*Organisé par la Direction Générale de la Modernisation de l'Etat et le cabinet de conseil BearingPoint.

'