Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

L’institut Curie lance son portail sécurisé et personnalisé pour chaque patient

DSIH, Bernard B, MARDI 23 FéVRIER 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

L’acteur hospitalier de référence de la lutte contre le cancer innove avec une première application mobile totalement personnalisée et sécurisée pour accompagner chaque patient dans son parcours de soin.

Mycurie

MyCurie est l’aboutissement d’un projet de création de plateforme personnalisée en ligne pour les patients initié en 2014 par l’institut Curie.

Une application co-construite avec les patients

« Notre défi a été de développer un outil pouvant délivrer une information personnalisée, confidentielle et certifiée par un médecin à un patient de plus en plus mobile. Très vite nous avons pensé à une application sécurisée mais demeurant pour autant très facile d’utilisation », explique le Dr Alain Livartowski, oncologue, en charge du département information médicale et responsable du projet e-santé à l’Institut Curie. L’application, qui résulte d’une enquête auprès d’un panel d’une centaine e patients de l’institut Curie, propose cinq grandes fonctionnalités : la consultation des rendez-vous, des informations pratiques sur le service par lequel le patient est passé, l’accès direct à la ligne des spécialistes qui le suivent, des explications sur le déroulement des examens avec des liens vers des vidéos pédagogiques, des informations sur les traitements et leurs possibles effets secondaires ainsi que des conseils spécifiques adaptés. « Cela est utile, notamment pour les patients en cours de chimiothérapie car les effets secondaires sont différents d’un traitement à l’autre », poursuit l’oncologue.

Une plateforme ultra sécurisée

Le développent de myCurie.fr a été assuré par la société Open Group, un acteur de référence des entreprises de services numériques et expert de l’environnement mobile. via un mécénat de compétences.. Conforme aux préconisations de l’ASIP (Agence des systèmes d’information partagés de santé) et de la CNIL (Commission nationale informatique et libertés) en termes de sécurité, l’application a fait l’objet de deux audits réalisés par des sociétés indépendantes à différents stades de sa conception. En amont, l'inscription du patient ne peut se faire qu'en présence d'un référent de l'Institut Curie qui renseigne un numéro de téléphone et un email. Une fois l'application téléchargée, le serveur identifie le numéro unique de fabrication du mobile et/ou de tablette comme celui du patient. Selon le principe de la double authentification, un SMS de confirmation permet d'assurer la première connexion. Par la suite, un le mot de passe confidentiel choisi de manière personnelle par le patient est demandé à chaque connexion. Sur internet, chaque connexion s'accompagne d'une vérification par un code à 6 chiffres envoyé par SMS sur le mobile référencé par l'Institut Curie.

Un déploiement progressif dans l’année

L’année dernière, une vingtaine de patients traités pour des tumeurs bronchiques ont testé l’application. 25 autres patients traités pour des tumeurs hématologiques poursuivront le test avant une mise à disposition de myCurie aux 14000 patients de l’Institut Curie selon un déploiement progressif par pathologie cette année. Open qui possède les droits de commercialisation de cette plateforme entend la proposer à d’autres établissements de santé. « Ce système compatible HL7, extensible et maintenable, pourra greffer sur les SIH d’autres organisations hospitalières hospitalières qui pourront ainsi bénéficier des fonctionnalités actuelles et futures de cette application », précise ajoute Mehrez Oueslati ingénieur informaticien, chef de projet myCurie chez Open.

Un progrès technologique considérable mais surtout une avancée dans la relation patient et praticien.

curie, patient, hospitalier, parcours, cancer

'
VIDAL