Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

QSP : la santé connectée avec Epione

Éric Fontanarava, Rédacteur en chef QSP Source, LUNDI 09 MAI 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Grâce au bracelet traceur Epione, QSP met à disposition un outil Cloud dédié au suivi des constantes vitales des patients. Ce dispositif permet de superviser en temps réel les données patients, intégrables à leur dossier d’hospitalisation, et d’émettre des alertes en cas de problème.

En février 2015, le Conseil national de l’ordre des médecins a publié un livre blanc intitulé Santé connectée : de la e-santé à la santé connectée.

Le corps médical prêt à intégrer la e-santé dans ses pratiques

Dans son introduction, l’ouvrage indiquait que « le marché des applications et des objets connectés de santé connaît actuellement une croissance exponentielle. Croissance alimentée par un réel engouement pour des services de santé numériques accessibles en tout temps et en tous lieux, amplifiée par l’ingéniosité des concepteurs de solutions et entretenue par les investissements des “big tech”. Les médecins, comme l’ensemble des professionnels de santé, ne peuvent ignorer ce monde émergent ni vouloir s’en tenir à distance ».

Un bracelet traceur des constantes vitales

QSP s’inscrit dans cette démarche pour son logiciel médical Epione avec son module « Le patient connecté ». Grâce à lui, il est désormais possible, par exemple, de récupérer dans le dossier médical du patient les données d’un bracelet connecté. Il s’agit d’un système de mesures biométriques relatives notamment au poids, à l’activité cardiaque et à l’oxymétrie du patient, dont les données sont stockées sur un Cloud. Le patient est équipé d’un bracelet mesureur connecté en Bluetooth à son smartphone, qui envoie ses données au Cloud. Chaque patient intéressé s’inscrit sur un site sur lequel ses informations sont transmises et, après que le patient a donné son autorisation via le site, l’établissement de santé est à même de les récupérer pour alimenter son dossier médical.

Un suivi et des alertes pendant et après l’hospitalisation

Dès lors, soit à intervalle régulier, soit au moment où il le souhaite, le patient peut prendre lui-même ses constantes pour qu’elles soient transférées dans le Cloud. Par une interface spécifique, ces données vont alimenter les pancartes du dossier médical Epione, permettant ainsi le suivi en temps réel du patient, parfois même, s’il en a donné l’autorisation, après son départ de l’établissement. Si des anomalies sont relevées, une alerte automatique est envoyée par Epione au personnel soignant qui, après l’analyse du médecin, prend contact avec le patient.

QSP Systems, par ses portails Internet (ICompte, IRdV, etc.) et désormais ses interfaces avec des objets connectés, relève le défi de la e-santé.

Par Éric Fontanarava
Rédacteur en chef QSP Source

santé connectée, cloud, patient, dossier médical, e santé, médecins