Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Le déploiement d’ORBIS entre dans une phase industrielle à l’AP-HP

DSIH, BB, MARDI 10 MAI 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le déploiement de la solution ORBIS d’AGFA est entré dans sa phase industrielle à l’AP-HP. C’est ce que nous a confié le Dr Laurent Tréluyer, Directeur des Système d’Information de la structure, qui a confirmé que la collaboration entre les deux parties a été reconduite le 21 mars 2016 par la signature d'un nouveau contrat de notification.

L’audit réalisé par la Direction Interministérielle des Systèmes d’Information et de Communication (DISIC) au sujet du déploiement de la solution ORBIS d’AGFA au sein de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) a généré des commentaires sévères dans le milieu de l’informatique de santé.

Un audit à l’initiative du Directeur Général de l’AP-HP

Le rapport d’audit fait état, en effet, d’un retard sur le déploiement de la solution. « C’est le Directeur Général de l’AP-HP, monsieur Martin Hirsch, qui est à l’origine de cet audit, précise le Dr Laurent Tréluyer. Il souhaitait faire un bilan, avec l’accord du Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé (ARS), du déploiement d’Orbis et des différentes fonctionnalités proposées, afin de nous aider à construire une stratégie susceptible d'accélérer la généralisation de la solution sur l'ensemble des établissements. »

Un projet d’une envergure jamais égalée sur le marché européen

L’audit montre donc des problèmes de performance et une architecture technique devant évoluer pour une meilleure efficience. « C’est un constat partagé par tous, acteurs de l’AP-HP et éditeur, poursuit-il. La couverture logicielle, construite module par module, a pris un certain retard puisque seulement 30% des établissements avaient été équipés début 2015. Ce retard résulte clairement de la taille et de la complexité de la structure AP-HP et je dois dire qu’aucun projet de cette envergure, sur le marché européen, n’a été engagé à ce jour. »

La gestion mutualisée des identités effective au sein de 25 établissements sur 37

Aujourd’hui, la gestion mutualisée des identités est effective au sein de 25 établissements sur 37, avec un rythme d’un établissement de plus par mois. Nous venons ainsi d'engager l'installation d'ORBIS au niveau. « L'agenda de déploiement des 5 GH restants débute en avril par le GH Paris-Centre, Lariboisière et St-Louis, se poursuivra par la Pitié-Salpêtrière et Robert Debré début 2017 et se terminera par l'Hôpital Européen Georges Pompidou en septembre 2017, annonce Laurent Tréluyer. Au niveau applicatif, ce sont en priorité le dossier médical et social, avec une identité unique pour l'ensemble des patients de l'AP-HP qui sont mis en service. »

Le projet entre désormais dans sa phase industrielle

« Pour la prescription, poursuit-il, nous avons décidé d’adopter une plateforme web développée par Agfa, ORBIS Medication via ORBIS Me version 3.2. Il s'agit d'une application mobile, très simple d’utilisation et très ergonomique, que nous installons notamment sur les chariots de soins. » Le projet entre désormais dans une phase de déploiement industriel. La formation des utilisateurs a également été renforcée, avec des référents dans chaque hôpital et les personnels de santé qui l'utilisent au quotidien ne souhaiteraient sous aucun prétexte revenir en arrière. Le travail de fond initié pour améliorer ce projet porte donc ses fruits. Le plan d’action recommandé par l’audit a été entièrement mis en place, ce qui permettra au progiciel intégré ORBIS de donner sa pleine mesure. « L'éditeur a pris un engagement fort d'investir sur notre projet qui est, je le rappelle, un projet d'envergure inégalée », conclut-il. Les retours des utilisateurs en témoignent, l'AP-HP dispose en ORBIS d'une solution qui simplifiera leurs pratiques.

Les discussions autour de la poursuite de la collaboration entre les deux parties sont désormais closes. Le contrat de notification liant Agfa Healthcare et l'AP-HP a été signé le 21 mars 2016 pérennisant dès lors l'énorme travail déjà effectué par les deux parties sur ce dossier.

Infographie AP-HP

orbis, agfa healthcare, agfa