Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

La certification LAP assoit la crédibilité de Logipren comme acteur de la réanimation néonatale

DSIH, Bruno Benque, LUNDI 13 JUIN 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La solution Logipren, qui équipe le tiers des réanimations néonatales en France, a obtenu la certification LAP de la HAS, avec l’accompagnement de VIDAL. Pauline Dreyer, cofondatrice et responsable Stratégie et Développement de ce petit éditeur, évoque la philosophie de ce logiciel ainsi que les perspectives qui s’ouvrent à lui grâce à cette certification.

La solution Logipren est un logiciel d’aide à la prescription (LAP) de médicaments et de nutrition parentérale dédié à la néonatalogie. Ce LAP créé par des pédiatres néonatologistes a été finalisé en 2014.

Des prescriptions sécurisées

logipren vidal

La création de cet éditeur est le fruit d’un partenariat avec le CHU de la Réunion, soutenu par l’Union européenne et la région Réunion au travers des fonds Feder. « Nous sommes partis du constat qu’une prescription manuelle sur six comportait une erreur dans le domaine de la néonatalogie au sein des pays développés, précise Pauline Dreyer. Nous avons donc décidé de sécuriser ces prescriptions en créant un logiciel spécialisé. » Logipren est basé sur un thésaurus néonatal dont le processus d’élaboration a été validé par la Société française de néonatalogie (SFN), prenant en compte les recommandations de l’association des pharmaciens américains pour les indications des médicaments en dehors de l’autorisation de mise sur le marché (AMM). Ainsi, il croise les données du nouveau-né avec le médicament choisi et propose automatiquement la prescription avec l’ensemble des calculs induits (dose, volume de préparation, dilution, rinçage).

Permettre la traçabilité des poches parentérales

Connecté à l’identité mouvement du patient et à d’autres interfaces, il répond aux exigences d’un système informatique hospitalier. La solution est capable de calculer au plus juste les apports nutritionnels cachés des médicaments et ceux du lait, laissant la flexibilité au médecin d’ajuster la quantité de nutriments nécessaires pour composer sa poche. Le logiciel permet ainsi un bilan journalier des apports nutritionnels en temps réel incluant ceux des médicaments. Cette solution est interfacée avec les automates de fabrication de poches de nutrition parentérale dont la traçabilité est assurée par un code-barres.

Une base de données nationale pour faire avancer la recherche publique

La particularité de Logipren réside dans la complémentarité public-privé. En effet, Logipren a été pensé par le Pr Gouyon, pédiatre néonatologue et directeur du CEPOI, le Centre d’études périnatales de l’océan Indien basé au CHU de la Réunion, et porté par une société privée pour pérenniser et rendre viable cette innovation. « La philosophie de ce logiciel est d’apporter à la communauté médicale de néonatalogie, publique comme privée, une base de données nationale permettant de faire avancer la recherche publique », poursuit Pauline Dreyer. 

Le partenariat déterminant de VIDAL dans la préparation de la certification

Le logiciel a obtenu la certification LAP de la HAS le 28 janvier 2016, avec la base de données médicamenteuse VIDAL. La certification a nécessité peu de contraintes pour la société dans la mesure où le logiciel comportait de façon native plus de processus de sécurisation que ceux qui étaient demandés par la HAS. « VIDAL a été un vrai partenaire dans la préparation de la certification, remarque Pauline Dreyer. Leur cellule d’accompagnement dédiée a été très disponible et très réactive. Nous avons bénéficié d’une simulation afin de nous entraîner à l’audit de la HAS et d’ajuster certaines fonctionnalités. Grâce à l’API VIDAL, nous pouvons gérer dans le logiciel les interactions et les incompatibilités médicamenteuses même pour les adultes, ce qui permet de couvrir tout le champ de la certification. Aujourd’hui, tous les LAP ne sont pas certifiés, et nous sommes fiers d’avoir obtenu, dès le premier passage, cette certification », conclut Pauline Dreyer.

Au final, cette épreuve a été très positive pour Logipren, qui équipe environ un tiers des réanimations néonatales en France. Les exigences de cette certification étant très fortes, elle a renforcé la crédibilité de ce petit éditeur sur le marché et devrait accélérer son développement auprès des établissements qui attendaient de le voir obtenir ce label.

lap, vidal, has, logiciel, chu