Vous êtes dans : Accueil > Actualités > >

Les urgences bordelaises ont triplé leur capacité d’accueil

DSIH, MERCREDI 09 MAI 2012 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le Groupe Bordeaux Nord Aquitaine vient d’investir dans la modernisation de son service des urgences. Dans une logique de prise en charge en flux, ce service basé au sein de la Polyclinique Bordeaux-Nord Aquitaine a été agrandie et modernisée. Le service initial permettait le suivi de 10 000 patients par an. Après 18 mois de fonctionnement dans sa nouvelle version, le chiffre est largement dépassé : plus de 21 000 passages sur l’année 2011. Après une phase d’informatisation et d’agrandissement au niveau des locaux, ce gain pourrait atteindre en fin d’année 30 000 patients. Un développement basé sur la mobilité des dispositifs de monitorage Welch Allyn.

Branchés dès leur arrivée

SEBAC-Welch AllynAprès seulement 18 mois de mise en service, ce type de fonctionnement s’est tout de suite montré fiable. De son côté, le personnel soignant a tout de suite reconnu dans cette procédure des apports en terme de confort de travail (légèreté de l’outil et grand capacité d’intervention). « L’infirmière d’accueil a la possibilité de monitorer le malade dès son arrivée en salle d’attente, en surveillant simplement tension et température. En box, un des 9 modules standard sera utilisé pour les mesures d’ECG, PNI et SPO2, tandis que 2 scopes plus lourds sont disponibles si un suivi cardiaque plus important s’impose », explique Laurent Faurie, un ingénieur biomédical qui a suivi et éprouvé le système depuis quelques mois. Reste à finaliser les interfaces entre la solution de monitorage et l’ERP Sigems (gestion informatisée de l’établissement, depuis l’accueil du patient jusqu’à la facturation en passant par la gestion des stocks), ainsi que le dossier patient des urgences SidSU, développé par le Réseau Urgence Aquitaine.

 

'