Vous êtes dans : Accueil > Tribunes libres >

Sécurité IT et le paradigme du troupeau de gnous

Cédric Cartau, JEUDI 03 NOVEMBRE 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Quand je dis que l’on est en train de changer d’époque…

Dans la même semaine, 3 hôpitaux anglais paralysés par une attaque virale[1], et l’association médicale mondiale (AMM) qui presse les gouvernements de prendre des mesures pour la sécurité IT des hôpitaux[2]. 

Principe darwinien de base : la sélection naturelle.
Application de ce principe à un troupeau de gnous qui traversent la savane : les bêtes les plus lentes (les plus malades ou les plus vieilles) sont attaquées et dévorées par les prédateurs, laissant le reste du troupeau avancer à un rythme soutenu.

Déclinaison de ce principe à la sécurité IT dans le monde des entreprises : il semble qu’actuellement, les bêtes les plus lentes du troupeau soient les hôpitaux.

C’est en tout cas la conclusion de l’AMM, qui précise que « les professionnels de santé ne bénéficient pas toujours des ressources financières, des infrastructures et de l'expertise nécessaire pour assurer leur cyber-défense » [et] « souligne la nécessité de les aider à surmonter ces limites ».

CQFD.

[1] http://www.ticsante.com/Une-attaque-informatique-paralyse-trois-hopitaux-en-Angleterre-NS_3241.html 

[2] http://www.ticsante.com/Cybersecurite-en-sante-l-Association-medicale-mondiale-presse-les-gouvernements-a-agir-NS_3240.html 

sécurité, hopitaux