Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

La campagne « Faire avancer la santé numérique » (#FASN) mobilise les acteurs de santé en Occitanie pour un rendez-vous sous le signe de l’innovation ! (Communiqué)

Care Insight , JEUDI 10 NOVEMBRE 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Depuis début 2015, la campagne « Faire avancer la santé numérique » (#FASN) mobilise et fédère les acteurs régionaux de la santé numérique. Après Bordeaux, Strasbourg, Lille, Lyon, Nantes et La Réunion, la campagne #FASN arrive à Montpellier le 17 novembre pour les 7e rencontres « 36 Heures Chrono » à Montpellier le 17 novembre. Organisées dans le cadre de la DigiWorld Week, semaine dédiée à l’innovation numérique sous toutes ses formes par la Métropole de Montpellier, les 36 Heures Chrono Occitanie répondent aux besoins de la région occitane de développer la filière e-santé.

L’objectif est clair : offrir un espace de discussion et de partage d’expériences pour les acteurs de santé afin d’accompagner au mieux le déploiement des projets en santé numérique. Et aussi, faciliter la fusion des administrations de santé en permettant aux parties prenantes de se rencontrer.

Tous les acteurs de la grande région impliqués – ARS, GCS, CHU, Métropole, ASIP Santé, CISS, URPS, Ordre, fédérations hospitalières et industrielles… – ont participé à la construction du programme de la journée et ont été soucieux de soutenir cette démarche qui coïncide avec un investissement grandissant du territoire dans des projets sanitaires et médico-sociaux à composante numérique. En effet, qu’ils aient pour nom ViaTrajectoire, ROR, ORU ou encore @EPP, tous ces projets visent à mieux coordonner la prise en charge et à optimiser l’offre de soins en adéquation avec les spécificités locales. Ces nombreux projets en santé numérique, qui se mettent en place au niveau régional, méritent l’attention particulière qu’offre cette septième rencontre.

Qu’ils s’agissent de la qualité de prise en charge des patients, de l’organisation et du décloisonnement des soins hospitaliers et de ville ou encore de la coordination des professionnels de santé, un panel de services et de solutions innovantes, dont certains encore mal connus, existent et se doivent d’être portés à la connaissance des professionnels en exercice. C’est justement la vocation des conférences et ateliers qui seront animés tout au long de cette journée.

Une conférence inaugurale permettra de brosser un panorama des enjeux et défis que pose la santé numérique en Occitanie. Elle ouvrira la discussion entre élus (Gérard Bapt, député et président du groupe d’études parlementaire « santé et numérique » et Chantal Marion, Vice-Présidente de la Métropole de Montpellier), institutionnels (Monique Cavalier, Directrice générale de l’ARS Occitanie et Philippe Cirre, Délégué adjoint à la DSISS), professionnels de santé (Dr Bruno Kezachian, Président du Conseil de l’Ordre des Médecins du Languedoc-Roussillon) et représentants de patients (Dr Jean-Michel Bruel, membre de l’Association de patients François Aupetit) sur le sujet du numérique comme outil de refondation du système de santé.

Une autre conférence abordera les innovations disruptives en santé et verra notamment l’intervention de Bertin Nahum, Fondateur de Medtech et membre du Conseil National du Numérique. De nombreux ateliers offriront la possibilité de faire des focus sur des sujets cruciaux dans la région tel que la mise en place des GHT, du programme Hôpital Numérique, la télémédecine, la sécurité des SI, etc.

Enfin, un challenge de l’innovation permettra aux startups locales de présenter devant l’écosystème leurs solutions et services innovants. Une façon de donner un coup de pouce aux jeunes entreprises et d’accélérer leur développement.

numérique, e santé