Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Martinique : le Centre Hospitalier régional en risque pour cause de SI

DSIH, Par Delphine Guilgot, JEUDI 01 DéCEMBRE 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Selon France Info(1), le Centre Hospitalier Régional de Martinique vient d’être épinglé par la Chambre Régionale des Comptes pour la mauvaise gestion de son système d’information.

Déjà affaibli par un déficit structurel de 100 millions d’euros, l’établissement tente, depuis 2013 et la fusion des hôpitaux de l’île au sein du Centre Hospitalier Régional de Martinique, d’améliorer sa performance médicale. Mais il doit composer avec un système d’information obsolète. Le rapport d’observations définitives, publié le 25 novembre sur le site de la CRC, indique que « l’état des lieux du SIH existant est alarmant ». 

Base de données en silo non sécurisées, réseaux sous-dimensionnés en débit et couverture, terminaux utilisateurs obsolètes, interopérabilité partielle, … le constat est amer. Et les conséquences lourdes pour l’établissement.
Le rapport accuse : « Le socle technique constitué des réseaux, des bases de données et des postes de travail est périmé, engendrant des pertes de données et des arrêts d’applications touchant au cœur de métier médical. Il ne permet pas l’articulation attendue entre l’informatique de gestion et l’informatique médicale. » La facturation non plus, n’est pas bien assurée. Conséquence : des pertes de recettes importantes pour le CHRM.
Entre pertes de données et pertes de recettes, la tension devient palpable au sein des équipes cliniques et informatiques.

On est bien loin des objectifs affichés par le plan « Hôpital numérique, dans lequel l’établissement n’est d’ailleurs pas engagé. Il a cependant bénéficié, en 2014, d’un budget de 3 millions d’euros de l’ARS pour rénover son infrastructure (bases de données, réseaux et postes de travail). Il reste à s’atteler à la messagerie, aux annuaires, au système d’authentification, à la téléphonie, pour un coût non financé à ce jour et estimé à 1,5 million d’euros.

Sortir de l’impasse ? Le rapport propose 13 recommandations. De la rédaction d’un schéma directeur des SI à la mise en œuvre du DPI, de la rénovation du socle technique à la formation du personnel, … L’augmentation des recettes et la survie de l’établissement passera par une mise à niveau du SIH mais aussi par une implication forte de l’ensemble des personnels dans la codification des actes et des mouvements.

(1) Source : http://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/centre-hospitalier-regional-coma-informatique-421235.html 

hospitalier, sih