Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

De la mobilité dans la dispensation des médicaments

DSIH, Damien Dubois, MARDI 06 DéCEMBRE 2016 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La dispensation des médicaments est une étape majeure dans le circuit du médicament, notamment avec la question de la mobilité des équipes médicales. Face à cette problématique, le CHRU de Lille a choisi les chariots informatisés de Praticima. Entretien avec Guillaume Roger, chef de projet au département des Ressources numériques du CHRU de Lille.

Quelle était votre problématique ?

Guillaume RogerGuillaume Roger : L’ambition du projet de Dossier Patient Informatisé du CHRU de Lille est large. Dans le cadre de la sécurisation du circuit, nous utilisons Sillage ; édité par le Syndicat inter-hospitalier de Bretagne. Le personnel médical saisit en temps réel les prescriptions médicamenteuses pendant leurs tournées. Pour les équipes infirmières et aides-soignantes, l’enjeu est de faciliter la traçabilité et la dispensation tant des médicaments que des soins. Nous avons alors identifié un grand besoin de travailler sur la mobilité. 

Comment y avez-vous répondu ?

G.R. : D’abord, par un recueil des attentes et du matériel existant. En 2013, plusieurs chariots ont été testés selon plusieurs critères : ergonomie, maniabilité, légèreté, adaptabilité selon les besoins de chaque service (taille, quantité et forme des tiroirs…).
Le personnel infirmier a besoin d’un chariot plus sophistiqué avec une surface de travail, un ordinateur, des tiroirs spécifiques. Nous avons opté pour la gamme de chariots de dispensation Evolys. Nous avons mis en place 128 chariots infirmiers Evolys de Practicima et 257 autres chariots pour les médecins et les aides-soignants.

Quels sont les retours des équipes ?

G.R. : Très positifs notamment grâce au travail avec des ergonomes pour s’assurer de la fonctionnalité et l’adaptabilité aux besoins (ordinateurs portables, tablettes tactiles, PC de 22 pouces...). Par exemple, en mobilité, les tablettes tactiles posent des soucis de batteries et de rotation du matériel. Nous sommes donc passés au panel PC qui propose un grand écran et fonctionne sans batterie supplémentaire pour un poids quasiment identique.

Quel est l’accompagnement du fournisseur ?

G.R. : Il facilite la recherche de solutions sur mesure pour chaque situation, notamment lorsque le service est déjà équipé d’un chariot sans informatique embarquée. Par exemple, certains chariots étaient équipés d’un portique sur lequel étaient accrochés des consommables, fixé à la place de la fixation Vesa du matériel informatique. Praticima est alors intervenu pour adapter le matériel et l’informatiser sans retirer aucune fonctionnalité.

Nos objectifs en termes de mobilité sont donc remplis. L’équipement en chariots s’échelonne jusque 2018 en parallèle dans la lignée de notre programme d’informatisation du circuit du médicament.

Pour plus d'informations sur l'offre Praticima rendez-vous ici 

dispensation, informatisation, chru, circuit du médicament, médicament