Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Appel à projets « Challenges numériques » : le défi est lancé aux entreprises de TIC pour mieux exploiter les données de santé des établissements de soins (Communiqué)

Eurasanté, LUNDI 23 JANVIER 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Les bases de données de santé constituées par les établissements de santé sont une mine d’informations souvent mal exploitée, mais qui pourrait pourtant améliorer la prise en charge individualisée des patients et optimiser l’utilisation des infrastructures de santé (Hôpitaux, CHU, cliniques, EPHAD). Face à ce constat, Eurasanté, Euratechnologies et le CITC proposent aux entreprises du secteur des TIC et de la e-santé un nouveau défi : élaborer de nouveaux outils de lecture des données patients à ce jour non structurées, et donc non exploitées. La clé pour booster la recherche personnalisée dans les années à venir.  

Lancé fin décembre 2016, l’appel à projets « Data ReUse » s’inscrit dans les Challenges Numériques, une initiative impulsée dans le cadre du Programme d'Investissements d'Avenir (PIA). Son but : favoriser les démarches d'open innovation entre d’une part des entreprises ou des entités publiques confrontées à des problématiques numériques et d’autre part des PME fournisseurs de technologies innovantes.

Un appel à projets en deux phases 
Une première phase de dépôt de candidatures est ouverte à toutes PME françaises jusqu’au 17 février 2017. À l’issue de celle-ci, plusieurs projets seront présélectionnés et les entreprises travailleront à une réponse plus détaillée en collaboration avec le GHICL (Groupement des Hôpitaux de l’Institut Catholique de Lille), partenaire de l’opération pour la deuxième année consécutive.
À la clé pour le lauréat, un financement de 30.000 € et un accompagnement par Claranet E-Santé sur les aspects règlementaires et la possibilité de bénéficier d’un hébergement agréé de données de santé.

Offrir une deuxième vie aux données de santé existantes 
Le challenge invite les candidats à se placer dans une vision prospective de l’exploitation des entrepôts de données des établissements de santé. L’objectif est de concevoir la brique technologique qui offrira aux soignants le meilleur « coup d’œil » aux données et informations disponibles.

Défi à relever 
Le GHICL au travers de son laboratoire de données en Santé KASHMIR (Knowlege And Smart data in hospital, Mining and Re-use) souhaite comparer les outils d’analyse de données textuelles dont il dispose, avec ce que pourraient fournir différents acteurs du marché, dans le cadre de plusieurs usages. Le candidat pourra se positionner sur un ou plusieurs sujets selon son choix.
Le GHICL souhaite évaluer la capacité des outils proposés par le lauréat à segmenter un texte issu d’un courrier complet, en plusieurs parties qu’il saura dater.
Ainsi, les différentes informations du courrier pourront être associées à une date plus ou moins précise, à une période, ou à un moment relatif dans le temps (après, pendant, avant). À partir de cette temporalisation, le lauréat devra proposer une visualisation des informations.

Retour sur l'édition 2015
La société Alicante, lauréate en 2015 du 1er challenge numérique sur les big data et la santé, a pu bénéficier de ce terrain pour développer aux côtés du GHICL le projet AIRIA, un outil de planification des ressources hospitalières intégrant, entre autres, des phénomènes extérieurs (trafic routier, absence, météo...) pour mieux anticiper les troubles de l’activité de l’hôpital.

Une adresse pour candidater 
www.eurasante.com/projets-structurants/challenges-numeriques  

SAVE THE DATE
 Présentation des lauréats finaux le 16 mai 2017 au Salon HIT - Paris Healthcare Week.

données de santé, tic, data, e santé, établissements de santé, chu, cliniques