Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Konica Minolta intervient à toutes les étapes de la production d’images radiologiques

DSIH, Propos recueillis par Bruno Benque, MARDI 07 FéVRIER 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Konica Minolta couvre désormais toute la chaîne de production de l’image radiologique. Salim Bouali, directeur du département Imagerie médicale, et Agnès Chabrier, directrice du développement des marchés, reviennent pour nous sur les avantages de pouvoir se reposer sur un seul interlocuteur pour l’acquisition, le post-traitement et l’impression des données d’imagerie.

Konica Minolta a récemment complété son offre afin de couvrir toute la chaîne des activités liées à l’imagerie médicale, depuis l’acquisition jusqu’à l’impression des images et des comptes rendus, en passant par le post-traitement.

Acquisition numérique et post-traitement des images radiologiques

Le constructeur renforce sa gamme destinée à l’acquisition d’images médicales numériques : « En plus de nos systèmes de numérisation Regius, qui traitent le signal radiologique par le biais de plaques au phosphore, nous lançons en 2017 la troisième génération de capteurs plans de la gamme AeroDR qui permet une numérisation directe du signal grâce à un transfert wifi », précise Salim Bouali.

Pour le post-traitement des images acquises, Konica Minolta a développé les consoles CS-7, qui présentent une interface graphique simple à utiliser et intègrent des fonctions avancées pour retravailler l’image, notamment dans la disposition des découpes d’image. « Les consoles CS-7 offrent un post-traitement de grande qualité et un paramétrage adapté par type d’examen, poursuit Salim Bouali. Une fois les images retravaillées, la console peut les envoyer soit vers une impression sur film radiologique, soit vers une impression papier. »

Konica Minolta

Des systèmes d’impression papier assurant de gros volumes et une qualité d’image optimale

L’impression papier fait justement l’objet d’une nouvelle gamme de systèmes dédiés. À la demande de ses clients, Le groupe a développé une nouvelle solution, Konica Minolta Dicom, qui permet de gérer de bout en bout les clichés radiologiques. « Nous proposons quatre systèmes d’impression couleur pouvant s’adapter à chaque cas de figure, remarque Agnès Chabrier, dont un système d’impression de production grâce auquel nous couvrons les demandes de grands volumes documentaires tout en gardant une haute qualité de rendu. » Ces systèmes sont paramétrés pour imprimer les données issues de n’importe quelle modalité d’un service d’imagerie. Ils sont connectés à un serveur et intègrent un convertisseur Dicom qui permet à l’utilisateur de configurer l’image pour une qualité d’impression optimale.

Un paiement indexé sur le nombre d’impressions réalisées

Pour financer les systèmes d’impression, les professionnels de l’imagerie peuvent bénéficier de la politique de transparence des coûts suivie par Konica Minolta. « Nous leur proposons en effet une facturation indexée sur le nombre de documents imprimés, conclut Agnès Chabrier. Le matériel est loué, et les impressions réalisées font l’objet d’une facturation supplémentaire, pour une meilleure maîtrise des coûts par le radiologue ou l’établissement de santé. » Ces systèmes d’impression, présentés aux dernières Journées francophones de radiologie (JFR), sont déjà en cours de déploiement au sein de deux centres hospitaliers, dont un établissement entièrement équipé de solutions Konica Minolta pour l’acquisition, le post-traitement et l’impression des images médicales ou des comptes rendus.

Un seul interlocuteur assure donc l’ensemble de la chaîne de production radiologique. Pour répondre à l’intégralité des besoins des centres de radiologie, Konica Minolta s’est entouré de compétences techniques spécifiques et d’une hotline client dédiée. Outre sa capacité à servir l’ensemble de la chaîne d’imagerie, le groupe offre ainsi à ses clients un excellent niveau de service national et une présence technique de proximité.

production, imagerie, imagerie médicale, directeur, dicom, radiologie