Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Soins aigus : priorité à la sécurité des prescriptions

DSIH, Delphine Guilgot, LUNDI 13 FéVRIER 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

GE Healthcare Digital propose un nouveau logiciel métier pour la réanimation entièrement développé avec les utilisateurs de la suite de la génération précédente. L’occasion pour l’éditeur d’ouvrir une nouvelle ère. Il ne s’agit plus seulement de fournir une simple solution informatique (PDMS), mais un système intuitif et intelligent. Et c’est notamment avec VIDAL qu’il réussit l’exploit, en apportant aux professionnels de santé les informations clés au bon moment, pour assurer une qualité et une sécurité des soins maximales dans un environnement complexe et particulièrement stressant.

WysockiDepuis octobre, la solution CHA-CC (Centricity High Acuity – Critical Care) vient compléter la suite logicielle couvrant l’ensemble du parcours patient, de la gestion des blocs à l’anesthésie et la réanimation. « La grande nouveauté, c’est cette plateforme commune CHA qui offre à tous les logiciels le même module d’aide à la prescription », explique le Dr Marc Wysocki, global product manager chez GE Healthcare Digital. « Même philosophie, même interface, même intuitivité », continue-t-il. Anne-Lise Brutus, responsable Marketing, confirme : « Notre solution répond aux nouvelles attentes des praticiens : vue d’ensemble du service, gestion des priorités, plan de soins personnalisé, ajustement dynamique des courbes de tendances, intégration des protocoles propres aux établissements, tableaux de bord en temps réel… »

C’est encore dans l’intérêt des professionnels de santé que GE a choisi VIDAL pour sa base de données médicamenteuses. « Il nous fallait un partenaire d’envergure, et VIDAL est non seulement un partenaire traditionnel de l’hôpital mais aussi le leader sur le marché. Nous n’avons pas été déçus. Ils assurent une grande qualité à la base de données, par son exhaustivité et sa mise à jour régulière », confie le Dr Wysocki. La collaboration est fluide et efficace. Les séries de prétests à la certification commencent en février, dans l’attente du retour de l’organisme accréditeur à qui le dossier a été soumis. « Nous sommes prêts et optimistes ! », s’enthousiasme-t-il.

Avec les solutions de la suite CHA associées à la base de données VIDAL, les clients de GE Healthcare bénéficieront d’une sécurité maximale dans leurs prescriptions. « Techniquement, nous avons choisi de travailler en profondeur et minutieusement sur les fonctionnalités du module de prescription. Les contrôles de sécurité se mettent en place automatiquement dès que l’on ajoute ou retire un médicament », détaille le Dr Wysocki avant de conclure : « Le mode de prescription est simple et uniforme de la prescription médicamenteuse à la gestion des soins infirmiers, et tous les contrôles de sécurité sont gardés en mémoire si toutefois il était nécessaire d’y revenir a posteriori. » Sécurité maximale, vous a-t-on dit !

sécurité, vidal, healthcare, logiciel


VIDAL