Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Orange Healthcare : une croissance à deux chiffres

DSIH, @lehalle, MARDI 28 MARS 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Elie Lobel s’est félicité, à l’occasion d’une conférence de presse, de la place d’ores et déjà occupée par la filiale santé de l’opérateur Orange, qu’il dirige depuis près d’un an : « nous travaillons avec plus de 70% des hôpitaux français ». Mais il a surtout voulu souligner qu’il était prêt à répondre à des besoins qui vont aller croissant en raison de la réforme créant les groupements hospitaliers de territoire.

Elie LobelSi Orange Healthcare connaît déjà une croissance à deux chiffres, la marge de progression demeure forte, prévoit Elie Lobel. Il est vrai que la gamme de solutions Orange lui permet tour à tour de de se positionner en intégrateur, hébergeur de données, expert en cyber sécurité, tout en restant bien sûr fournisseur de solutions de télécoms.

Retenu par le Resah

Orange Healthcare a d’ailleurs été retenu par le Resah[1] comme « fournisseur exclusif de solutions de téléphonie et de connectivité, de services audio et de webconférences, de cybersécurité, d’hébergement de données de santé et des services applicatifs associés, rappelle Elie Lobel. Cela nous donne un accès privilégié aux centaines d’établissements adhérents de cette centrale d’achat ».

Elie Lobel a exposé divers exemples des interventions d’Orange Healthcare en milieu hospitalier : l’hébergement du dossier patient, en mode externalisé, du CHU de Montpellier, le stockage et l’archivage de l’imagerie de l’Institut du cancer de Montpellier, les solutions de téléphonie hautement disponible, réseau de données sécurisé et hébergement de la solution de régulation pour les trois SAMU d’Auvergne...

Le témoignage du GHT de l’Aube et du Sézannais

Il a aussi fait appel au témoignage (en visioconférence) de Michaël De Block. Directeur de l’Information Numérique des Hôpitaux de Champagne Sud, et administrateur du GCS Santé Numérique, le GCS de moyens informatiques du GHT de l’Aube et du Sézannais, il a pu expliquer dans le détail le maillage sécurisé réalisé par Orange entre les 18 établissements du GHT sur ce qui représente, avec 7000 km2, l’un des territoires de groupement les plus vastes en France. Ce maillage permet bien sûr d’échanger de l’information de santé (résultats d’imagerie, de laboratoires), mais aussi d’organiser des visioconférences haute définition entre les professionnels de santé réunis quasi quotidiennement par filières, de développer des solutions de télémédecine (pour les maisons de retraite, ou pour la prise en charge des détenus notamment), ou encore de faire le lien avec les professionnels extérieurs. « L’avenir de l’hôpital est surtout au domicile du patient », a souligné Michaël De Block, satisfait d’avoir réussi à développer « l’accès au dossier patient à domicile comme si on était à l’hôpital. » « Avec l’aide d’Orange et en partenariat avec un grand éditeur de logiciels, une application nous permet de gérer HAD (hospitalisation à domicile) et SIAD (services infirmiers à domicile), a-t-il expliqué. Orange a équipé nos 50 infirmières coordinatrices de smartphones et nous aide à avoir le meilleur débit au chevet des patients ».

[1] http://www.dsih.fr/article/2165/la-centrale-d-achat-du-resah-choisit-orange-healthcare-pour-son-marche-de-services-de-telecommunications-et-prestations-associees.html 

healthcare, orange healthcare, hospitaliers, patient, dossier patient, numérique, gcs, resah, centrale d achat