Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

GHT : Pourquoi les DSI et les DIM émettent des craintes sur le partage des données médicales (Communiqué)

Nuance, MARDI 11 AVRIL 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Outils, formations, appuis, toutes les conditions semblent réunies pour dérouler avec succès la feuille de route des Groupements Hospitaliers de Territoire. Pourtant, 77% des DIM et des DSI* envisagent la convergence des SI comme une source de problème au partage des données patient.

Interrogés par Les Echos Etudes et Nuance en Avril dernier alors que les GHT n’étaient pas encore constitués, les DIM et les DSI exprimaient des craintes quant à la capacité des professionnels de santé à être en mesure de partager les données médicales au sein d’un GHT, alors que ce partage constitue l’un des piliers du concept groupements de territoire.

Les craintes des DSI et des DIM se fondent sur les problématiques informatiques, techniques, mais aussi humaines et financières. Directement impactés par la mise en place des trajectoires de convergence IT, les DSI s’interrogent sur les moyens donnés en regard des exigences calendaires. Quant aux DIM, les enjeux restent dans une information médicale disponible, précise et fiable mais désormais à une tout autre échelle.

Le livre blanc issu de cette enquête et intitulé « GHT : 4 difficultés majeures soulevées par les DSI et les DIM » livre quelques pistes de réflexion pour les GHT. A à télécharger ici.

En association avec le CATEL, « nous avons souhaité poursuivre la discussion et avons mis en place un court sondage en ligne (cliquez ici pour y répondre) afin de permettre aux acteurs de santé de donner leur avis en regard des premières réponses consolidées au sein du livre blanc », explique Sandra Logut, Regional Marketing Manager chez Nuance. « Le sujet est suffisamment critique et interpelle tous les acteurs de santé qu’ils soient à l’hôpital comme à l’extérieur », souligne Stéphan Haaz, Directeur Général adjoint du CATEL. « En proposant aux acteurs de notre réseau de s’exprimer au travers de ce sondage, nous comptons partager les enseignements ainsi obtenus avec le plus grand nombre, et par là contribuer à faire avancer la réflexion autour des bonnes pratiques en matière de partage des informations médicales au sein des territoires », poursuit-il.

« Un premier bilan sera partagé à l’occasion de la prochaine Paris Healthcare Week mais le sondage reste ouvert jusqu’à fin juin, ce qui permettra d’enrichir encore les enseignements obtenus et nous les partagerons bien évidemment dans le cadre d’un prochain événement du CATEL », explique Stéphan Haaz.

*Le livre blanc « GHT : 4 difficultés majeures soulevées par les DSI et les DIM », a été réalisé par Nuance, sur la base des interviews et réponses des acteurs de santé lors de l’enquête menée avec Les Echos Etudes en avril dernier.

dim, dsi, patient, hospitaliers, nuance healthcare, catel