Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Tracer l'administration des chimiothérapies grâce au Wifi

DSIH, Bruno Benque, MARDI 09 MAI 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le dernier module de Computer Engineering, Chimio® Wifi, apporte une solution ergonomique pour contrôler et tracer en direct l’administration des chimiothérapies. Le soignant dispose ainsi d'un outil simple d'utilisation qui lui permet d'optimiser ses pratiques et mieux se consacrer à son cœur de métier.

L’usage des terminaux portables se développe de façon exponentielle, autant en situation personnelle que professionnelle. À l'hôpital, cette pratique gagne tous les jours du terrain. 

Piloter l'application Chimio® depuis un terminal mobile

CHIMIO-WIFILes appareils communiquant en Wifi apportent au personnel soignant une réponse adaptée et simple à mettre en œuvre pour contrôler en direct l’administration des traitements donnés aux patients. Cela prend une importance capitale lorsqu'il s'agit des chimiothérapies. Récemment développé par Computer Engineering, le module Chimio® Wifi, est complémentaire à l’application Chimio®, qui assure la gestion globale du circuit des chimiothérapies au sein d'un établissement.

Il permet de piloter l'application depuis un terminal mobile connecté en Wifi. L’échange des informations en temps réel entre ce terminal et Chimio® permet de prendre en compte toutes les évolutions du traitement, notamment les modifications de la prescription, et d’alimenter l’application Chimio® en informations sur l’administration des produits aux patients.

Des contrôles à chaque étape du circuit des chimiothérapies

Simple à utiliser par tous les soignants, Chimio® Wifi leur donne la possibilité de suivre en temps réel le statut du traitement. Il a pour objectif notamment de renforcer la vérification, avant l'administration, de la cohérence entre la poche de chimiothérapie et le patient concerné ou d'assurer la traçabilité de l’administration des produits par l’infirmière.

A toutes les étapes, des lectures codes-barres ou datamatrix sont effectuées pour identifier l’infirmière (badge codes-barres), le patient (bracelet codes-barres avec IPP ou numéro de séjour du patient) et la poche de chimiothérapie (code barre ou datamatrix sur l’étiquette éditée par Chimio ®). Son fonctionnement sur terminal mobile Wifi est simple, puisque l’infirmière le garde dans la poche, ce qui est plus facile à utiliser en hôpital de jour qu’un PC portable. Cette solution est donc tout particulièrement adaptée au fonctionnement des hôpitaux de jour, confrontés à une charge de travail en hausse sur le champ de l’administration des chimiothérapies.

Fidèle à sa philosophie, Computer Engineering œuvre pour optimiser les pratiques des soignants qui peuvent mieux se consacrer à leur cœur de métier.

chimio, computer engineering, engineering, soignant, patient, chimiothérapie


VIDAL