Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Quand un acteur historique des SIH se lance dans l’innovation disruptive

DSIH, Par Bruno Benque, MARDI 20 JUIN 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Evolucare se lance dans l’innovation disruptive en mettant en œuvre des projets d’élaboration d’outils d’aide à la décision médicale ou organisationnelle. Alexandre Le Guilcher, directeur de l’innovation R&D pour cet éditeur, nous présente la philosophie qui a conduit cette évolution et revient sur les projets en cours.  

Evolucare LabsFort de ses 20 ans d’expérience, Evolucare s’engage, avec sa nouvelle entité Evolucare Labs, dans l’innovation disruptive.

Exploiter les données médicales pour créer des services d’aide à la décision

Depuis le début de l’année 2017 en effet, l’éditeur a lancé des projets collaboratifs d’aide à la décision, tant dans le domaine de l’interprétation de la donnée médicale que dans celui de l’organisation des soins. « Les nouvelles technologies, comme les objets connectés, le Big Data ou l’intelligence artificielle notamment, nous permettent non seulement d’utiliser la valeur de la donnée médicale en tant que telle, comme le font l’ensemble des éditeurs aujourd’hui, mais également de l’exploiter afin de créer des services d’aide à la décision en santé, annonce Alexandre Le Guilcher. Ainsi, au lieu de nous contenter de recueillir et de restituer cette information, nous allons créer des algorithmes pour identifier des scénarios à faire remonter aux professionnels de santé pour les aider à les interpréter. »

Des projets collaboratifs impliquant des professionnels de santé et des chercheurs

Pour arriver à élaborer ces outils, Evolucare a mené une politique de collaboration avec des créateurs de technologies émergentes. « Les principaux éditeurs de solutions de santé n’ont pas de culture ni de savoir-faire sur ce secteur, poursuit-il. Nous avons donc choisi de travailler de manière collaborative avec des start-up, des laboratoires de recherche, des écoles d’ingénieurs, qui cherchent à faire valoir leur travail sur des thématiques que l’on ne maîtrise pas bien, mais aussi avec des professionnels de santé qui ont des besoins d’assistance pour leurs pratiques et dont on peut obtenir la validation clinique des outils que nous mettons en place. » Cette politique permet, de plus, dans le cadre d’appels à projets, de faire financer partiellement ces innovations par des entités régionales ou nationales comme la BPI. Les risques inhérents à la sortie de la zone de confort de l’entreprise sont ainsi en partie couverts.

Un premier projet mis en production en fin d’année 2017

Evolucare Labs a lancé cinq projets dans ce cadre. Le premier d’entre eux, et le plus abouti aujourd’hui, s’appelle RetinOpTic. Il s’agit d’un dispositif d’automatisation massive de la détection des maladies de la rétine, notamment de la rétinopathie diabétique. « Le diabète est en forte progression depuis quelques années, alors que le nombre d’ophtalmologistes est en forte diminution du fait des départs à la retraite, remarque Alexandre Le Guilcher. RetinOpTic, qui devrait être mis en production en fin d’année 2017, proposera de faire un prédiagnostic des pathologies rétiniennes dans le but de trier les patients qui seront envoyés ou non en consultation d’ophtalmologie et de désengorger ainsi les cabinets médicaux. Dans le même ordre d’idées, le projet Smart Angel, qui a débuté en avril 2017, proposera un suivi des patients qui fera remonter les informations les concernant vers le corps médical lorsque cela s’avérera nécessaire. » Ce dispositif fera d’ailleurs l’objet d’une étude clinique à grande échelle, puisqu’elle impliquera quelque 10 000 patients au sein de 30 hôpitaux en 2019. 

En parallèle de sa gamme historique d’outils de gestion des hospitalisations, des images médicales et de télémédecine, Evolucare se projette donc dans l’avenir avec une nouvelle offre agile qui sera promue par un fort réseau de clients et une reconnaissance indiscutée dans le milieu des systèmes d’information en santé.

evolucare, sih, production, clinique, donnée médicale