Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Allier les compétences de deux éditeurs pour une télémédecine évolutive

DSIH, Par Bruno Benque, MARDI 27 JUIN 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

En fusionnant ETIAM et ACCELIS sous l’acronyme Acetiam, le groupe MNH a allié l’expertise de deux éditeurs de solutions de santé pour en faire une structure majeure de la télémédecine multispécialité en Europe. Stéphane Laurent, le directeur marketing d’ACETIAM, revient sur la stratégie du groupe qui couvre déjà la moitié du territoire français en services de télémédecine, télé-expertise et téléconsultation.

Afin de répondre aux contraintes liées à la diminution de la démographie médicale et à l’inégalité d’accès aux soins, MNH Group, après avoir intégré dans sa structure l’éditeur ETIAM, a fait l’acquisition récemment de l’expert de coopération médicale ACCELIS, les deux entités étant regroupées désormais sous l’acronyme ACETIAM.

La société propose des services de production (RIS, Pacs, Macs), de collaboration (télémédecine), d’interprétation (via le réseau indépendant de téléradiologues TMF) et de diffusion (gravure, impression et diffusion Web d’examens).

Faciliter les relations entre les médecins et les établissements de santé

stephane LaurentL’objectif est de proposer aux acteurs sanitaires les compétences alliées de ces deux structures. « Il s’agit de l’un des grands enjeux sanitaires de notre époque, annonce Stéphane Laurent. La télémédecine se développe depuis 2010, de façon inéluctable. Elle apporte aux patients plus de qualité et de décloisonnement dans les processus de soins et améliore leur suivi tout en réduisant les dépenses liées à leur prise en charge. » ACETIAM se place ainsi comme un facilitateur des relations entre les médecins et les établissements de santé, via des services de télé-expertise en radiologie, dans le domaine de l’AVC, de la dermatologie ou de la mammographie, notamment en milieu sous-doté et en Ehpad, où les besoins sont les plus prégnants.

Une présence significative sur tout le territoire français

La nouvelle entité a développé toute une gamme de solutions intégrées de production médicale, parmi lesquelles un RIS, un Pacs, des services de publication de résultats d’examens ou de télémédecine. « Ces services peuvent avoir une portée régionale, nationale, couvrir un GHT ou intégrer les médecins libéraux afin d’améliorer le parcours de soins des patients, poursuit-il. Aujourd’hui, ACETIAM concerne quelque 500 établissements de santé, dont des CHU et des CLCC dans sept régions de l’Hexagone, soit 50 % des structures de ce type sur le territoire. 4 000 médecins y sont connectés, et nous sommes présents dans cinq bureaux à Rennes, Nice, Bordeaux, Lille et Paris. »

Une évolution technologique en douceur pour les clients déjà utilisateurs de la plateforme

Le groupe MNH propose quant à lui un soutien pour aider les clients à couvrir différentes strates de distribution et les accompagner dans le domaine juridique et marketing. « Nous sommes à même, aujourd’hui, d’améliorer les plateformes de base de nos clients en y ajoutant différentes briques technologiques sans les modifier, assure Stéphane Laurent. Nous menons auprès d’eux une politique de continuité, en leur proposant des évolutions progressives afin que, à terme et en coconstruction, nous leur proposions une nouvelle plateforme standard. » De plus, ACETIAM fait valoir aujourd’hui un réseau médical très structuré sur l’ensemble du territoire comprenant des PU-PH, avec un conseil scientifique de qualité.

Les évolutions en termes de croissance ont lieu non seulement sur le territoire français, mais aussi à l’international, avec une prospection ciblée en Amérique du Nord (avec un bureau ACETIAM à Boston), en Afrique et dans quelques pays d’Asie.

 

télémédecine, etiam, médecins, pacs, production, ris