Vous êtes dans : Accueil > Tribunes libres >

De la souplesse dans les SDSI de GHT

Cédric Cartau, VENDREDI 08 SEPTEMBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Après les grandes annonces (les SI de GHT sont convergents sous 3 à 5 ans, une gageure) on voit enfin s’élever la voie de la raison, en l’occurrence lors de l’université d’été de la FHF (1! qui réclame de la souplesse dans l’élaboration des SDSI et leur mise en œuvre ? C’est bien.  

Cyrille Politi, conseiller transition numérique de la FHF, réclame de la souplesse pour traiter le décalage dans le mise en œuvre de cette convergence, qui nécessite un alignement entre le projet médical et le volet SI. Sylvie Delplanque, DSI du CH de Calais, précise que si l’objectif du GHT est le projet médical, alors il faudra bien partager des patient ce qui requiert des briques de base telle que le serveur d’identité. Et de citer les objectifs prioritaires que sont le rapprochement des identités, le pilotage médico-économique et la fonction DIM.

Ils sont raisons, et oh combien. Les premières grandes manœuvres sont en cours dans certains GHT, et les DSI commencent à réaliser qu’avant même de parler fonctions métier, il va tout simplement falloir mettre les briques de base d’un SI qui n’existe pas : le SI de GHT. Le tout n’étant pas la somme des parties.

Pour partager, il faut interconnecter, à minima, même si c’est derrière un pare-feu. Et pour interconnecter, il faut – toujours à minima – des réseaux WAN qui tiennent la route, et que les niveaux de sécurité des SI d’établissements soient connus et maîtrisés : bonne protection périmétrique, maîtrise du parc des actifs IP (PC, etc.), bonne protection antivirale, annuaire des agents et politique d’habilitation commune. Ces 6 chantiers vont à eux seuls prendre des années, années pendant lesquelles les projets applicatifs (la couche du dessus) ne pourra avancer que partiellement et par à-coups. Et encore, en étant optimiste.

Aux informaticiens des sites périphériques qui craignent pour leur job, je n’ai qu’une seule chose à dire : soyez prêts à évoluer – tant fonctionnellement que géographiquement -, restez ouverts sur ce changement majeur de paradigme qu’est le GHT, et je vous promets que du boulot – intéressant en plus – vous en aurez au-delà de vos espérances les plus folles.


 

(1) http://www.ticsante.com/story.php?story=3684&mjeton=alWUytSXA2ULDAKFXRvXGsdwY2FgjswWsPq3KakpoRU1xXl3KF61rWcsjeaQOPFR1MEh9wO_lr3HOptsULswn0HIS5-BIish&owner=3816724 

fhf, dsi


VIDAL