Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

#Cyber@Hack 2017 : J - 9

DSIH, Marie-Valentine Bellanger, LUNDI 11 SEPTEMBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Quatrième édition très attendue du Cyber@Hack le 21 septembre prochain. Au programme : de l’innovation, de l’échange et de la découverte. Entretien avec Marion Godefroy, Marketing and Communication Manager chez Itrust.

DSIH : Il existe de nombreux événements cybersécurité. En quoi Cyber@Hack se démarque-t-il ?

Marion Godefroy : Conférences, démonstrations, jobs dating, échanges, visites de stand et compétition de hacking : Cyber@Hack est un événement original et complet par sa forme et son contenu qui prendra cette année une envergure nationale via le système de conférences en visio-live entre Toulouse et Issy-les-Moulineaux. Réunissant sur une même journée professionnels et étudiants autour de conférences et d’animations, le Cyber@Hack est pensé pour promouvoir l’échange et l’interaction, mais aussi découvrir les grandes tendances en matière de cybercriminalité et de cybersécurité.

A qui s’adresse-t-il ? Quels sont les chiffres clés de l’édition 2016 ?

M. G. : Les 150 participants présents lors de l’édition 2016 étaient des chefs d’entreprise, des ingénieurs sécurité, des experts, des DSI, des RSI et des étudiants en cybersécurité. Autre chiffre intéressant : 60 équipes se sont affrontées lors de la compétition de hacking, preuve que la discipline intéresse fortement ! Pour en savoir plus sur l’édition 2016 et les conférences, je vous propose de visionner Le Cyber@Hack 2016 (CyberatHack Toulouse) en libre accès sur YouTube.

Quel sera le fil conducteur de Cyber@Hack Édition #4 ?

M. G. : Le programme a été élaboré pour coller au près plus de l’actualité. Cette quatrième édition aura comme fil conducteur l’innovation en matière de cybersécurité. Pour « ouvrir les hostilités », la première table ronde osera relever le défi de « convaincre son DG que la sécurité constitue un enjeu vital » et sera suivie en seconde partie de matinée par « l’avenir de la sécurité autour de l’IoT ». En tout début d’après-midi, une démonstration de hacking d’objets connectés sera menée par Fabrice Crasnier, commandant de la division Cybercriminalité à la gendarmerie nationale. Viendront ensuite une conférence commune Itrust/Sogeti sur la Threat Intelligence, discipline basée sur les techniques du renseignement, et une visite du Dark Web en compagnie de Damien Bancal et de Fabrice Crasnier. Cette journée s’achèvera avec la compétition de hacking « Capture The Flag » (CTP), organisée dans 12 grandes villes de France. Ce concours verra s’affronter des équipes dans les épreuves suivantes : Crypto, Web, Exploit, Reverse, Stega de 18 heures à 6 heures du matin.

Pour assister aux conférences et/ou participer au concours « Capture The Flag », je vous invite à vous inscrire gratuitement sur www.cyberathack.com !

itrust , sécurité, nationale, cybercriminalité


VIDAL