Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

L’AH-HP adopte la prise de rendez-vous en ligne

DSIH, Par Pierre Derrouch, LUNDI 25 SEPTEMBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

En juillet 2016, l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris annonçait la conclusion d’un partenariat avec Doctolib à l’issue d’un appel d’offres. En jeu, le déploiement de la prise de rendez-vous en ligne dans ses 39 établissements regroupant pas moins de 9 000 praticiens. Après un projet pilote à l’Hôpital européen Georges-Pompidou, le service était opérationnel dans 12 nouveaux hôpitaux fin juillet 2017, dont Paul-Brousse à Villejuif, dans le Val-de-Marne.

En 2015, lors d’une visite à Paul-Brousse, Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP, croise par hasard un patient venu prendre rendez-vous depuis… Troyes. « Cette situation lui a semblé complètement dysfonctionnelle », raconte le Pr Éric Vibert, professeur de chirurgie digestive au Centre hépatobiliaire de l’établissement. Face à ce type de difficultés récurrentes, signalées par les patients et les médecins, l’AP-HP décide de se doter d’une solution offrant la capacité aux patients de réserver leurs rendez-vous directement en ligne.

Des prises de rendez-vous simplifiées

Eric VibertC’est chose faite depuis. En quelques clics, à toute heure du jour et de la nuit, les patients peuvent fixer leur rendez-vous et le modifier au besoin, tout en bénéficiant d’une information précise sur la spécialité de chaque praticien, « ce qui évite des erreurs de consultation », observe le Pr Éric Vibert, qui se souvient d’une intégration express de Doctolib avec le module de gestion de rendez-vous du dossier patient informatisé, Orbis, des établissements de la structure. « En six mois, le système était opérationnel », se rappelle-t-il.

Une relation ville-hôpital améliorée

Levier de valorisation de l’offre de soins de l’hôpital et de réduction des rendez-vous non honorés, la solution est également cruciale pour favoriser la liaison ville-hôpital. Les médecins de ville peuvent en effet prendre rendez-vous à l’hôpital pour leurs patients, avec des créneaux dédiés.

Vers un portail patient unique

En choisissant de déployer une plateforme de rendez-vous en ligne, l’AP-HP se révèle moteur dans l’adoption de ce service par les hôpitaux publics et confirme le virage numérique pris par l’institution avec la mise en place du paiement et de la pré-admission administrative en ligne depuis le site www.aphp.fr. Le CHU d’Île-de-France envisage, en lien avec ses partenaires, de fédérer l’ensemble de ces nouveaux services au sein d’un portail patient unique qui verra le jour en 2018.

aphp, patient, médecins