Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

RecMic II, la dictée vocale sans fausses notes

DSIH, Damien Dubois, MARDI 03 OCTOBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

En juillet dernier, Olympus a sorti sa nouvelle solution de dictée professionnelle. La principale innovation réside dans l’élimination des bruits parasites pour une efficacité optimale de la reconnaissance vocale.

nouvel enregistreur vocal Olympus

Avec son nouvel enregistreur vocal, Olympus s’attaque à un ennemi redouté de la retranscription de la dictée vocale, qu’elle soit effectuée par un logiciel de reconnaissance vocale ou par la secrétaire du service : les perturbations sonores. Un phénomène qui peut être délétère pour le patient, dans un domaine d’activité où chaque mot peut avoir des conséquences non négligeables sur le diagnostic ou la prescription.

Deux oreilles valent mieux qu’une

En se basant sur la capacité des oreilles humaines à trier les sons, la gamme RecMic est équipée de deux microphones à l’arrière et sur les côtés de l’appareil afin d’éliminer les sons parasites et de se centrer sur la voix du professionnel. L’utilisateur ajuste la tolérance au bruit par une simple pression de deux boutons.

Un filtre contre les bruits de respiration

Cette technologie innovante de contrôle bidirectionnel d’annulation du bruit est associée à un filtre Pop triple couche, qui atténue les bruits de respiration et les pop parasites à la prononciation des consonnes, mais aussi à une couche UV ultra-lisse et à des touches silencieuses pour supprimer les bruits de manipulation de l’appareil. Ce dernier est par ailleurs équipé d’un capteur d’accélération.

Bien se nettoyer les micros

À l’hôpital, l’hygiène est une préoccupation quotidienne. La surface des enregistreurs d’Olympus est constituée de matériaux antimicrobiens. La technologie Polygiene basée sur la capacité naturelle des ions d’argent à inhiber la croissance des micro-organismes prévient l’apparition de germes microbiens. De plus, les microphones sont nettoyables à l’alcool.

Une compatibilité totale

Équipé d’une bille de commande (trackball) ou d’un interrupteur à glissière (slide switch), le design de la gamme a été revisité pour aboutir à une forme ergonomique qui privilégie la robustesse. Les quatre modèles de la gamme intègrent également une station d’accueil pour la dictée en direct sur un poste de travail. Ils sont par ailleurs compatibles avec l’ensemble des outils de reconnaissance vocale, Nuance comme Microsoft, et sont utilisables sans installer de logiciel.

reconnaissance vocale, logiciel