Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

L'hôpital Henri-Mondor AP-HP expérimente un outil d’e-santé dédié au suivi médical à domicile de patients atteints de cancer (Communiqué)

AP-HP, MARDI 10 OCTOBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Un contrat de partenariat a été signé entre l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, le Groupe Malakoff Médéric, la société Nouveal e-santé et TNP Consultants pour la mise en place d’un outil d’e-santé connecté, destiné à mettre en relation les patients atteints de cancer avec l’équipe soignante.

Cet outil, initialement développé par Nouveal, a montré son efficacité pour l’accompagnement des patients en chirurgie ambulatoire.
Il est aujourd’hui adapté pour le suivi spécifique de patients atteints d'un cancer par le Pr Christophe Tournigand, chef du service d’oncologie de l’hôpital Henri-Mondor AP-HP.

Cet outil connecté recueille les symptômes à intervalle régulier sous forme de questionnaires remplis directement par le patient depuis un ordinateur ou une application disponible sur les principaux stores. Cela permet au patient d’informer l’hôpital s’il présente par exemple de la fièvre, des douleurs ou autre symptôme, quelques jours avant une séance programmée de chimiothérapie. Le patient est également invité à remplir des questionnaires sur la tolérance du traitement selon les toxicités principales rencontrées. Il peut envoyer un message ou des photos grâce à une messagerie sécurisée.
Un questionnaire de qualité de vie est adressé au patient via la plateforme, de façon régulière. Les informations reçues par l’équipe soignante en temps réel sont traitées selon le niveau d’alerte qui s’affiche sur un tableau de bord.
L’objectif est de suivre au quotidien le patient en cours de traitement, le patient étant le propre acteur de sa santé, et de rompre l’isolement vis-à-vis de la structure de soin.

Ce service est proposé dans le service d’oncologie médicale du Pr Christophe Tournigand, à l’Hôpital Henri Mondor – AP-HP, et débute sous forme d’une étude pilote afin de tester l’outil auprès des patients et de l’équipe soignante. « Avec cet outil, c’est le patient lui-même qui décrit ses symptômes avant et après son traitement, en temps réel. Cela permettra de mieux communiquer, de réagir plus rapidement en cas de problème et donc de contribuer à rompre l’isolement que ressentent parfois les patients. C’est également une aide à l’organisation des secteurs d’hôpital de jour. »
Un rapport scientifique d’expérimentation et d’évaluation sera établi après 12 mois d’utilisation par les patients et les équipes soignantes avant d’envisager un déploiement plus large de la solution.

L’utilité des outils de recueil de symptômes par le patient lui-même et de communication entre le patient et l’hôpital a notamment été démontrée lors du dernier congrès de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO), le plus grand colloque mondial sur le cancer de juin 2017. Une étude présentée par le Dr Ethan Basch* montrait que ces outils de e-santé pouvaient allonger la survie des patients atteints de cancer.

Ce projet innovant bénéficie d'un soutien du Groupe de Protection Sociale Malakoff Médéric, dont la stratégie vise à faciliter l'émergence de filières hospitalières de prise en charge coordonnée, pour des parcours plus efficients et plus sécurisés. TNP Consultants, cabinet de conseil spécialisé dans la transformation digitale, accompagne le Pr Christophe Tournigand depuis l’origine de cette initiative. Après avoir étudié sa faisabilité et identifié les solutions et partenaires les plus pertinents, TNP Consultants intervient sur le cadrage et le pilotage de ce projet.

*Web-Based System for Self-Reporting Symptoms Helps Patients Live Longer - Study Supports Increased Use of Patient-Reported Outcomes in Oncology 

cancer, e santé, patient


VIDAL