Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Une solution DPI complète pour des GHT efficaces

DSIH, Par Pierre Derrouch, MARDI 14 NOVEMBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Pour accompagner les établissements dans la mise en œuvre complexe des groupements hospitaliers de territoire, Axigate développe une solution multi-établissements s’appuyant sur une base patient unique.

Anticipant l’arrivée des GHT, Axigate a réécrit, voilà quelques années, sa solution de dossier patient informatisé pour répondre aux besoins des systèmes d’information multi-établissements et couvrir le parcours inter et intra-hospitalier du patient. Sa grande force ? Une technologie web et mobile qui facilite les échanges et l’intégration des données, avec un accès depuis n’importe quel poste informatique, quel que soit son système d’exploitation, ou via des outils nomades. « Nous avons appliqué à la santé une approche disruptive s’appuyant sur les technologies du web et du data mining avec un système de gestion NoSQL, technologies déjà adoptées par de nombreux secteurs d’activité », indique Vincent Leclerc, président directeur général d’Axigate, avec une idée phare : la base patient unique, nécessaire aux GHT, n’est rien si elle n’est pas exploitée.

Une offre modulable et évolutive

Axigate propose une solution réunissant au sein d’un système d’information unique tous les acteurs de la santé : hôpitaux, EHPAD, HAD et SSIAD mais aussi médecine de ville. Sa mise en œuvre se fait en 3 étapes : la consolidation, reposant sur la plateforme Welcome (clin d’œil au rapprochement d’établissements) qui gère les séjours au sein d’un GHT, avec un serveur d’identité unique et la brique Lookup d’analyse des données sur une base NoSQL ; la généralisation, avec l’intégration à Welcome de systèmes DPI et GAP existants; les nouveaux usages avec la migration vers le DPI d’Axigate et son environnement Reflex pour une utilisation mobile, le déploiement d’un portail ouvert aux patients et à la médecine de ville, la gestion de la chaîne complète du parcours patient sur le territoire, l’exploitation des données du DPI pour l’amélioration des soins et de l’organisation de la prise en charge, et ultérieurement la communication avec des outils connectés pour assurer un monitoring à distance ou encore la mise en place d’alertes prédictives et d’aide au diagnostic selon l’historique médical d’un patient. « Seule une vision globale d’un système d’information peut permettre de réussir la mise en œuvre des GHT, au cœur de la refonte de notre paysage sanitaire  », conclut Vincent Leclerc.

dpi, patient, hospitaliers, parcours, médecine


VIDAL