Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

GHT : une finalité, des chemins différents

DSIH, Par Delphine Guilgot, MARDI 05 DéCEMBRE 2017 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La multiplicité des structures et de la composition des GHT est désormais un fait sur lequel personne ne reviendra. Qu’ils comprennent deux ou 20 établissements, qu’ils regroupent des équipes de 1 200 ou de 25 000 professionnels, qu’ils s’attachent à des territoires de 100 000 ou de 2 millions d’habitants, il n’en reste pas moins que, le 1er janvier 2018, tous devront avoir défini leur schéma directeur pour atteindre le graal du système d’information cohérent, voire convergent. Un seul objectif certes, mais avec la possibilité d’emprunter des chemins différents.

Sébastien DallaisC’est sur cette liberté de choix que Medasys a décidé de mettre l’accent, « celle dont dispose chaque groupement pour tracer sa propre trajectoire, au-delà des jalons préfixés légalement », comme l’explique Sébastien Dallais, directeur commercial et marketing France de l’intégrateur. « La majeure partie des 135 GHT est pilotée par un établissement équipé de DxCare », confie-t-il. « Pour eux, il existe un chemin d’extension techniquement simple et peu coûteux puisque Medasys est prêt avec une solution DxCare multi-entités juridiques éprouvée. La Corse, par exemple, est très en avance en la déployant conjointement pour ses deux GHT. C’est également le cas au centre hospitalier du val d’Ariège et aux Hôpitaux de Champagne Sud (HCS) autour de Troyes », continue-t-il. Et pour les autres ? Medasys leur propose aussi des solutions destinées à leur permettre de dégager rapidement des synergies.

Il ne faut pas se tromper de combat. « Tous les schémas directeurs doivent certes converger vers un SI unique. Et s’il est possible d’y aller tout de suite, il ne faut pas s’en priver ! Mais dans le cas contraire, ne sautons pas d’étapes. Des outils existent pour procéder pas à pas, en bénéficiant au fil de l’eau des avantages de la mutualisation », ajoute Sébastien Dallais.

L’uniformisation des plateaux techniques est une première étape intéressante. Fort de son expérience dans la gestion des laboratoires, renforcée par le rachat récent de Netika, de l’imagerie, de la pharmacie ou encore de la chimiothérapie, l’intégrateur propose aux établissements une consolidation rapide. Cette étape clé de la réussite des GHT ne suppose pas d’infrastructure complexe et offre un ROI très rapide.

« Cela peut se faire en parallèle des projets de plateformes d’échange et de partage, tant pour assurer la fluidité des parcours patients que la mobilité des professionnels de santé, la réussite de l’ambulatoire et bien d’autres usages ville-hôpital-domicile », précise Sébastien Dallais. Car, avec DxPlatform et les solutions intégrées de Dedalus, l’éditeur est aujourd’hui capable de répondre à toutes les stratégies de convergence, immédiates ou par étapes.

medasys, dxcare, dpi, directeur, schéma directeur, plateaux


VIDAL