Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Dragon Medical Direct : bientôt 10 000 utilisateurs

DSIH, MARDI 15 MAI 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

La reconnaissance vocale de Nuance séduit de plus en plus d’établissements de santé, de GHT et de structures privées. Les raisons ? La recherche d’efficience, la conformité avec la loi sur les lettres de liaison, l’optimisation des DPI… Retour sur ce succès avec Éric Delpech, Sales Manager Healthcare France chez Nuance.

Dragon_Medical_Direct

Depuis seulement trois ans que votre solution Dragon Medical Direct est disponible en France, vous annoncez 10 000 utilisateurs. Qu’est-ce qui explique un succès aussi rapide ?

Dragon Medical Direct, qui s’appuie sur la nouvelle technologie Dragon, rencontre effectivement un franc succès. Il s’explique à la fois par la maturité technologique de la solution, par les évolutions des exigences de qualité et par la constante recherche d’efficience des établissements pour parvenir à maintenir les budgets à l’équilibre. En outre, il s’agit de la seule solution de reconnaissance vocale au curseur basée sur les technologies neuronales et de deep learning. Cette approche nous permet, au-delà du modèle statistique traditionnel, sur lequel sont généralement basées les solutions de reconnaissance vocale, d’apporter au locuteur une reconnaissance encore plus précise et plus rapide grâce à la contextualisation du contenu. Par ailleurs, la solution Dragon Medical Direct étant prête à l’emploi et ne nécessitant ni intégration ni apprentissage, elle est rapidement déployée au sein des services et facilement adoptée par les médecins.

Quelles sont les motivations des établissements dans le choix de Dragon Medical Direct ?

La reconnaissance vocale au curseur que nous proposons permet de contribuer à la mise en place d’un processus de documentation clinique adapté aux exigences actuelles de qualité et de temps réel (loi sur la lettre de liaison, certification HAS, CAQES…), ce que l’utilisation d’un workflowde dictée numérique ne permet pas. Ils sont d’ailleurs plus d’un à revoir leur organisation dans ce sens, en passant de la dictée numérique à la reconnaissance vocale totale.

Nous avons constaté, pour tous les établissements équipés de Dragon Medical Direct, bénéficiant de la nouvelle technologie Dragon, un impact quasi immédiat sur la réduction du délai de production des courriers et des lettres de liaison. À titre d’exemple, et son DSI en parlera lors de l’agora IT de la Paris Healthcare Week le 29 mai prochain à 14 h 15, le CHR d’Orléans a divisé par quatre le délai de production des courriers. L’établissement a également vu baisser le nombre d’annulation des rendez-vous, les secrétaires étant recentrées sur l’accueil et le suivi des patients. 
Au travers d’un nouveau service, « Customer Care », nous accompagnons les établissements également après la mise en production de la solution pour les aider à en optimiser l’utilisation et à continuer de générer ainsi des gains d’efficience.

Après le Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, le CHU de Nantes ou encore l’Hôpital européen de Marseille, d’autres établissements comme le CHU de Rennes, le CHR d’Orléans, les Hôpitaux universitaires de Strasbourg, le CHU de Bordeaux, le CHU de Dijon, etc. ont équipé leurs médecins de la nouvelle génération de reconnaissance vocale au curseur Dragon Medical Direct.

Nuance sur Paris Healthcare Week : stand O 62

medical, nuance healthcare, dragon medical, reconnaissance vocale, production, chu, numérique, chr, healthcare, médecins, dictée numérique


VIDAL