Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Le CH de Saint-Omer optimise son parcours patient avec les bornes MiPih

DSIH, MARDI 19 JUIN 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Depuis 2014, le MiPih, leader dans le domaine des systèmes d’information hospitaliers, propose son service de bornes à la technologie innovante aux établissements de santé. Le CH de la région de Saint-Omer a mis en place les bornes d’admission du MiPih dans son hall d’accueil en août 2017. Ce projet, inscrit dans une restructuration architecturale de l’établissement, simplifie et optimise le parcours patient.

CHR_Saint_omer

Rapide et intuitive, la borne MiPih apporte un gain de temps aux patients, mais également aux établissements de santé. Se rendre au bureau des entrées n’est plus un passage obligé,et les temps d’attente sont largement diminués. Les agents hospitaliers se recentrent sur leur cœur de métier et consacrent davantage de temps à l’optimisation de la qualité des dossiers en vue d’une facturation plus rapide :« Le bénéfice apporté au patient est la rapidité d’orientation vers le point de consultation dans le cas où le dossier de consultation est créé. Le patient passe 30 secondes face à la borne au lieu de 5 minutes au guichet. S’il doit se présenter au guichet pour la validation de ses données personnelles, le temps d’attente gagné par l’orientation directe lui offre une prise en charge administrative rapide. Un patient sur trois réalise directement son admission via la borne. À titre d’exemple, en avril 2018, 2 067 dossiers ont été ouverts via la borne pour 6 045 consultations réalisées, soit 34,2 % », précise Philippe Merlaud, directeur général du CHR de Saint-Omer.

 Accessible aux différents points d’accueil de l’hôpital, la borne tactile est modulable par établissement, en fonction de l’endroit où elle est positionnée. Selon les services retenus par ce dernier, elle peut être composée d’un lecteur de carte Vitale, de QR Code et de paiement ou encore d’une imprimante A4 et/ou à étiquette autocollante. Connectée sur le réseau de l’établissement, elle dispose d’un outil de prise en main à distance. Un navigateur sécurisé assure la sécurité de la borne, et un logiciel de paramétrage gère les écrans de veille, les heures d’allumage ou d’extinction et les autres éléments de configuration.

De multiples fonctionnalités

« La mise en place de la borne présente d’autres avantages,souligne M. Merlaud. Notre taux de rejets B2 pour les dossiers traités par la borne en mai 2018 est de 0,74 %, alors que le taux national s’élève à 3,65 % avec un traitement conventionnel. Par ailleurs, le temps récupéré par le service Patientèle sur l’accueil lui permet d’améliorer la gestion des dossiers et le délai de facturation. Avec l’intégration du module Diapason et la possibilité du paiement différé, de nouvelles perspectives s’ouvrent pour la complétude de la gestion administrative des consultations via la borne MiPih au bénéfice du patient et de l’établissement. »

La borne propose comme autres services l’édition de bons de consultation, la distribution de tickets de file d’attente, la mise à jour de la carte Vitale, l’impression de bulletins de situation, la localisation au sein de l’hôpital et d’autres informations utiles.

Les établissements ont vite compris les avantages qu’apportent les bornes du MiPih dans le parcours de prise en charge du patient et sont de plus en plus nombreux à implémenter cette solution. À l’image du CHR de Saint-Omer, elle a été adoptée par les CHU de Grenoble, Montpellier, Saint-Denis de La Réunion, les CH de Beauvais, Maubeuge, Douai, Chambéry, Saint-Paul de La Réunion, la Fondation Rothschild, etc. « Les patients se sont très vite habitués à la présence de la borne. L’image de l’établissement est valorisée par l’utilisation de cet outil moderne et simple d’utilisation », conclut M. Merlaud.

patient, parcours, parcours patient, mipih, hospitaliers, établissements de santé, chr, vitale