Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Zéro papier, efficience et conformité : la reconnaissance vocale au curseur répond aux objectifs du CHU de Rennes

DSIH, MARDI 17 JUILLET 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Au CHU de Rennes, 500 praticiens utilisent Dragon Medical Direct de Nuance – un outil qui s’inscrit dans le projet de transformation numérique porté par la direction générale et la DSI. La reconnaissance vocale au curseur a été choisie pour soutenir la stratégie zéro papier du CHU de Rennes, fondée sur un socle numérique ayant pour objectif la dématérialisation, l’accélération des flux documentaires et, enfin, la mise en conformité avec la loi sur les lettres de liaison.

Depuis 2016, le projet de reconstruction du CHU de Rennes vise à regrouper en un site unique l’ensemble des activités de médecine, de chirurgie et d’obstétrique. Pour réorganiser son hôpital de demain, la direction générale déploie une stratégie zéro papier, dont la reconnaissance vocale au curseur est l’une des composantes clés.

Objectif zéro papier

Christine PICHON« Les technologies sont au service d’une organisation. Nous avons donc intégré l’apport de la reconnaissance vocale et des outils numériques dans une réflexion élargie sur notre organisation, précise Christine Pichon, DSI du CHU de Rennes. Nous avons mis à disposition des services un kit d’outils numériques, composé de la reconnaissance vocale, de serveurs vocaux, d’une solution de numérisation des documents externes et de douchettes pour les dossiers papiers. »

Quitter l’hôpital avec son compte rendu

La reconnaissance vocale au curseur de Nuance a permis de simplifier et d’accélérer le processus de production documentaire. Les praticiens sont désormais en mesure de produire les comptes rendus instantanément et de les remettre immédiatement au patient, ce qui leur permet donc de respecter le délai à J-0 de remise de la lettre de liaison.

Un gain d’efficience pour les médecins

Au service d’urologie notamment, sur les 15 minutes de consultation, moins de 2 minutes sont désormais consacrées à la dictée du compte rendu. Les médecins du service peuvent aussi envoyer en toute souplesse des courriers au médecin traitant du patient lorsque des analyses de biologie ou une IRM posent problème.

Mais, au-delà du gain de temps, c’est surtout un gain de qualité et de confort de travail qu’ont perçu les médecins.« La mise en œuvre d’une technologie n’a de sens que si elle facilite l’exercice du cœur de métier du professionnel qui l’utilise, tant sur le plan qualitatif que quantitatif »,explique Christine Pichon.

Avec Dragon Medical Direct, le dossier patient informatisé (DPI) est aussi mieux renseigné par les médecins qui y ajoutent davantage d’informations et y apportent plus de précisions.

« Aujourd’hui, l’adhésion des médecins est au rendez-vous. Ils sont 88 % à utiliser la reconnaissance vocale au curseur dans les services pilotes de médecine et 73 % dans les services de chirurgie. D’ici à fin 2018, 300 autres praticiens devraient être opérationnels », conclut Christine Pichon.

Lire le témoignage complet du CHU de Rennes

chu, reconnaissance vocale, numérique, nuance healthcare, medical, dsi, dématérialisation, dragon medical, médecins, patient, médecine