Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

Digitaliser le « parcours patient » dans l’hôpital de demain  (Communiqué)

SPIE ICS , LUNDI 03 SEPTEMBRE 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

3 questions à Nicolas Briançon Responsable du marché Santé, SPIE ICS

SPIE ICS, filiale de services numériques du groupe SPIE, compte parmi les 15 lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) autour de l’hôpital numérique du futur, engagé par l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) et le CHU de Nantes. A cette occasion, Nicolas Briançon revient sur les enjeux de la « digitalisation du parcours patient » au sein de l’hôpital de demain.

Quels sont les enjeux de la transformation du « parcours patient » dans les établissements de santé ?

L’hôpital est désormais au centre du système de soin pour bon nombre de patients, souvent suivis par plusieurs professionnels de santé (médecins traitants, médecins spécialistes) et dans des lieux multiples (EHPAD - établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, maisons de santé, centres sociaux gérés par la ville etc.). Pour garantir un accès continu à un ensemble de services de santé pertinents et coordonnés, l’hôpital public doit devenir partie prenante de l’urbanisation du système de soins. Il est appelé à se structurer pour mieux s’articuler avec la médecine de ville.
Cette ouverture de l’hôpital sur la ville incite donc à repenser l’organisation du parcours de soins, en positionnant le patient comme un véritable acteur de son propre parcours. Bien que nous soyons à l’ère du « tout numérique », une analyse centrée sur les besoins des usagers, en particulier lorsqu’il est question de santé, reste primordiale.
Assurer un meilleur suivi médical et la permanence des soins requiert à la fois de faciliter l’accès à l’hôpital et d’optimiser les flux d’informations entre les pôles de santé, avant, pendant et après la prise en charge hospitalière. Dans cette perspective, la digitalisation du « parcours patient » offre sécurité, confort et un gain de temps considérable, aussi bien pour les patients que pour les professionnels de santé. La sécurité des données personnelles (RGPD[1]) revêt par ailleurs un caractère légal, et présente des spécificités en matière de santé, auxquelles l’hôpital doit se conformer.

Quels types de dispositifs et quels services pourraient être mis en place pour améliorer l’expérience des patients ?

En tant qu’intégrateur de technologies, nous développons le concept d’une plateforme numérique de services, en interface avec le système d’information de l’hôpital. Concernant l’accueil des patients et des accompagnants, les services proposés contribueront à la mise en place d’un suivi renforcé et sécurisé dès la prise de rendez-vous, jusqu’à l’admission du patient ou son arrivée dans le service correspondant à sa consultation médicale.
Grâce à une seule interface numérique, un patient pourra par exemple prendre un rendez-vous en ligne et consulter des informations pertinentes pour sa visite à l’hôpital. Par la suite, il pourra recevoir un SMS de rappel, réserver un taxi, un VTC ou une ambulance, être guidé jusqu’à une place réservée sur le parking, être identifié par QR Code sur une borne d’accueil puis pris en charge par un « hôte d’accueil » - humain, borne ou robot. Enfin, il sera guidé jusqu’au service adéquat, notamment en suivant un trajet fléché à l’aide de son smartphone. Tout comme dans l’aviation civile, le pré-enregistrement deviendrait ainsi une habitude qui facilite l’accès aux soins. Les technologies associées à ces services sont relativement faciles à mettre en place : réseaux LTE[2], Wi-Fi, Li-Fi[3], vidéo, reconnaissance faciale, lecture de plaque, beacon[4], robotique, etc.
Ce type de dispositif permet de diminuer le temps d’attente à l’accueil, d’orienter simplement les patients dans un établissement, d’assurer l’efficience de leur prise en charge, et d’optimiser la gestion des flux de personnes. Pour les patients, cet accompagnement influe de manière positive sur la qualité perçue de leur parcours, aide à réduire considérablement leur stress et leur fait gagner du temps avant même l’arrivée dans l’enceinte de l’hôpital.

Quelles sont les conditions requises pour développer la digitalisation du parcours de soins ?

Le public et les personnels médicaux vivront la transformation numérique en fonction des bénéfices offerts par les services utiles et ergonomiques déployés. Nous privilégions ainsi une approche agile qui intègre les différentes parties prenantes. Pour que les patients, les accompagnants et le personnel hospitalier s’approprient les nouveaux usages, il faut avant tout démontrer les effets positifs de la transformation numérique au quotidien et valoriser les services auprès des usagers. L’usager reste au cœur du système, et doit donc garder la maîtrise de ses choix et options, tout en étant accompagné. Par ailleurs, l’accès et les échanges de données multiples via des plateformes doivent aller de pair avec la sécurisation de ces mêmes données. En revanche, nous devons encore dessiner les contours du modèle économique qui pourra soutenir la transformation digitale des espaces de santé.


[1] Règlement général sur la protection des données
[2] La 4G/LTE (Long Term Evolution, en anglais) désigne la quatrième génération du réseau de téléphonie mobile qui introduit du très haut débit.
[3] Le Li-Fi est une technologie de communication sans fil transmettant des données numériques à partir d'ampoules d'éclairage à LED.
[4] Une balise Beacon est un petit boîtier physique qui utilise la connexion Bluetooth. Il émet à intervalle régulier des signaux qui sont lus directement par un smartphone ou une tablette quand celui-ci arrive à proximité des balises.


A propos de SPIE ICS
Filiale de services numériques du groupe SPIE en France, SPIE ICS est spécialisée dans les services liés aux infrastructures ICT, depuis l’environnement utilisateurs jusqu’au data center. Sa vocation est de « co-construire » avec ses clients ETI et grands comptes des services innovants adaptés à leurs métiers, pour accompagner la transformation digitale et simplifier l’expérience du numérique. Avec 3 000 collaborateurs et 60 sites en France, SPIE ICS conçoit, met en œuvre et maintient des infrastructures ICT à travers une offre globale de services : conseil & ingénierie, projet & intégration, infogérance & maintenance, cloud & services managés. Elle dispose de 5 domaines d'expertises technologiques pour des installations économes en énergie et respectueuses de l’environnement : communications unifiées & collaboration, infrastructures IP & sécurité, data centers, environnement utilisateurs, bâtiment Intelligent & internet des objets.

A propos du groupe SPIE
Avec plus de 46 500 collaborateurs et un fort ancrage local, le groupe SPIE a réalisé, en 2017, un chiffre d’affaires consolidé de 6,1 milliards d’euros et un EBITA consolidé de 388 millions d’euros.

parcours, numérique, patient, parcours patient, sécurité, médecins, data