Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Equipements >

Projet PICADO: Altran prépare le système de santé de demain

DSIH, JEUDI 04 OCTOBRE 2012 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Avec des enjeux tels que l’accompagnement face au vieillissement de la population, les nouveaux besoins de prise en charge en secteur hospitalier ou à domicile, le financement des systèmes de santé, il devient essentiel de préparer dès aujourd’hui le système de santé de demain. Une réponse innovante à ces enjeux de société prend forme aujourd’hui avec le projet PICADO, le premier système opérationnel de Domomédecine multi-pathologies, dont le lancement a été annoncé lors de l’ouverture du salon HIT 2012 qui s’est tenu fin 25 mai à Paris.. 

L’objectif de ce projet, porté par le Pôle Santé - Social d’Altran, est de concevoir, réaliser et valider le premier système opérationnel de Domomédecine multi pathologies (cancer, pathologies neurodégénératives, diabète) intégrant le maintien en autonomie et permettant une prise en charge personnalisée à domicile.

Développer une santé ambulatoire à plus terme

La Domomédecine se définit comme l’ensemble des actes et soins, parfois complexes, dispensés au domicile du patient ou durant ses activités socioprofessionnelles, visant à privilégier son maintien à domicile ou en activité. La première étape du projet PICADO consiste à concevoir et mettre en oeuvre une architecture urbanisée permettant l’interconnexion des dispositifs médicaux et non médicaux de manière ouverte, sécurisée et performante. Viendra ensuite la réalisation d’une toute première expérimentation de Domomédecine qui permettra d’évaluer la faisabilité et la durabilité du système développé, sous ses aspects humains, médicaux, scientifiques, techniques et économiques.
L’ensemble du projet dont Altran assure la coordination globale et l’ingénierie système à travers son entité Altran Research est programmé pour une durée de trois ans. Ce projet est soutenu par le pôle de compétitivité System@tic et l’Académie des Technologies.Il rassemble de nombreux partenaires du secteur de la santé aussi bien académiques (INSERM, Université de Reims Champagne-Ardenne, Université de Technologie de Troyes) qu’industriels (Axon, Bluelinea, FSI, Voluntis). Le budget de 5,5 millions d’euros est cofinancé dans le cadre du Fonds Unique Interministériel n°12 par la région Champagne-Ardenne, la région Ile-de-France, la Mairie de Paris et Oséo.

http://www.altran.fr/

DSIH/ GL

hit, dsih, pathologies, hospitalier