Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé >

RESO et Agfa HealthCare : une stratégie gagnant-gagnant

DSIH, Bruno Benque , MARDI 20 NOVEMBRE 2018 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Lors de sa dernière assemblée générale, le club RESO, qui fédère les utilisateurs du DPI Orbis, a montré tout son dynamisme, illustré par la participation massive de ses adhérents et la maturité de son organisation. Thierry Lugbull, son président, revient sur les faits marquants de cet événement.

RESO

Interlocuteur privilégié d’Agfa depuis plus de deux ans, le club utilisateurs RESO (Réseau des établissements de santé utilisateurs d’Orbis) a vocation à rassembler l’ensemble des utilisateurs de ce DPI en France.

RESO, une organisation devenue mature en peu de temps

Cette association Loi 1901 a tenu son assemblée générale ordinaire les 27 et 28 septembre 2018 à l’hôpital Rothschild (AP-HP), pour une session riche en discussions passionnées et en annonces formulées par le directeur général d’Agfa HealthCare France, Emmanuel Mougeotte. « Cette assemblée générale fut la plus productive et peut-être la plus compliquée,remarque en préambule Thierry Lugbull. Mais nous avons pu mettre en exergue une vraie organisation, avec des groupes de travail, des réunions thématiques, un site Internet, une newsletter et des rencontres régulières des membres du bureau notamment. »

Une forte participation des établissements adhérents à l’assemblée générale

RESO joue un rôle de contrepoids dans la politique d’Agfa HealthCare, par son degré de maturité et d’organisation, par son périmètre, qui fédère 32 hôpitaux de tailles différentes comme l’AP-HP, le CHU de Nice ou le CH de Saint-Martin, ainsi que par les retours d’expérience de haut niveau qu’il permet de diffuser. « Ces caractéristiques et notre implication pour faire entendre les attentes des clients perturbent quelque peu le fonctionnement habituel de l’éditeur », poursuit Thierry Lugbull. Emmanuel Mougeotte a qualifié les échanges de cette session de francs, directs et constructifs, avant de préciser : « Nous avons fait beaucoup de progrès. Nous avons des défis à relever ensemble et, de part et d’autre, la volonté de constamment nous améliorer. Notre ambition permanente est de simplifier la vie de ceux qui ont la charge des patients. »

Ces journées ont été marquées par une forte participation des établissements, notamment de l’AP-HP, qui fait désormais figure de locomotive au sein du RESO.

Un nouveau modèle économique pour Agfa HealthCare en termes de maintenance

L’un des faits importants de cette rencontre fut l’annonce forte émise par Emmanuel Mougeotte concernant la modification du modèle économique d’Agfa HealthCare France en termes de maintenance. « L’éditeur a décidé, à la suite des demandes exprimées par les établissements par le biais du RESO, d’ajuster ses pratiques commerciales et tarifaires et de permettre aux clients de parler d’une seule voix,annonce Thierry Lugbull. Cela facilite la clarté du message pour l’éditeur, dont l’objectif est de travailler main dans la main avec les utilisateurs de son DPI et d’arriver à un équilibre gagnant-gagnant. »

La Formulothèque, un nouveau service innovant proposé par et pour les adhérents

Le club RESO a montré, à cette occasion, son dynamisme, illustré par la création de la Formulothèque. « Ce nouveau service du RESO, à ma connaissance unique en France, est conçu comme une banque de formulaires, développés par les adhérents et mis à leur disposition, en s’appuyant sur une charte établie entre Agfa HealthCare et le RESO, conclut-il. L’une des forces d’Orbis, c’est son outil Composer qui permet à chaque établissement de créer ses propres modules ou formulaires, en fonction des besoins des utilisateurs. Cette Formulothèque constituera, à court terme, un gain de temps, d’argent, et un vrai plus pour tous les établissements Orbis dans l’amélioration de la prise en charge de nos patients. »

Au final, RESO fait entendre la voix des hôpitaux français sur le plan international dans les choix d’évolution d’Orbis et accompagne Agfa HealthCare dans la mutation qu’il opère avec l’arrivée d’Orbis U, un outil Web beaucoup plus léger et intuitif que la version actuelle. Cette mutation devrait entraîner l’arrivée de nouveaux hôpitaux et de GHT utilisateurs du DPI Orbis en tant qu’adhérents au RESO, pour un processus gagnant-gagnant entre l’éditeur et ses clients.

agfa healthcare, dpi, orbis, healthcare, agfa